Les cerfs-volants de Kaboul

Publié le par isa1977



Quatrième de couverture
De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison avec, en arrière plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté : l'Afghanistan.
Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d'un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible.
Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur? Lâcheté? Honte? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n'esquissera pas un geste pour sauver son ami.
Été 2001, Réfugié depuis plusieurs années, aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. "Il existe un moyen de te racheter", lui annonce la voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au coeur de l'Afghanistan des talibans...et de son propre passé. 



Pourquoi j'ai lu ce livre?
J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune organisée par Frankie , dans le cadre du  Challenge Regardes ce que tu lis qui est organisé par Nodreytiti, dans le cadre du Baby-Challenge Drame 2011 ainsi que dans le cadre du Big challenge Livraddict.





Qu'est-ce que j'en pense?
Le livre

Même s’il m’a fallu un peu de temps pour le lire, j’ai passé un bon moment en compagnie de ce livre.

J’ai eu un peu de mal avec le début de cette histoire mais finalement en avançant j’ai été complètement happée.
L’histoire d’amitié entre Amir et Hassan est très bouleversante et très touchante.
Je me suis beaucoup identifiée à Hassan. J’étais comme lui, persécutée par les autres, pendant mon enfance.
Par contre Amir, à certains moments, m’a beaucoup touchée et, à d ’autres instants,il m’a vraiment agacée avec son côté prétentieux et son côté lâche.
J’ai découvert beaucoup de choses que j’ignorais sur l’Afghanistan à travers ce récit.
Le style de l’auteur m’a beaucoup plu et le déroulement de l’histoire est très bien fait.
Certains passages de ce livre m’ont beaucoup émues et d’autres m’ont fait sourire. Après avoir lu ce roman, je ne peux que vous recommander ce grand classique qu’il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie.
Si je devais juste vous donner un petit conseil, je vous dirais d’éviter de lire ce livre à un moment où vous avez une baisse de moral.
Les cerfs-volants de Kaboul m’a donné envie de découvrir d’autres roman de cet auteur.


Le film

Après avoir lu le livre, j’ai eu envie de regarder le film et, même si j’ai préféré le roman,  j’ai beaucoup apprécié l’adaptation cinématographique.

Au cours de la lecture, j’avais beaucoup de mal à m’imaginer les décors et je suis ravie d’avoir enfin pu les découvrir tout au long du film.
Par contre, je trouve dommage que certaines scènes du roman aient été complètement oubliées.
Le fait qu’on puisse voir le déroulement de cet œuvre en image est encore plus touchant.
Au niveau du film, je vous dirais une chose : Ame sensible s’abstenir.
La scène qui se passe au stade m’a fait fermer les yeux, je n’ai pas pu regarder, c’était trop d’émotions pour moi.

Merci qui?
Merci Frankie pour l'organisation de cette lecture commune.

Vous pouvez  aussi voir les avis de Frankie, Nanet, Stellade,  Livrons-nous, Fleurdusoleil, ô pale étoile, Felina, Yogi, Bambi_Slaughter et Korto qui ont participé à cette lecture commune.



Commenter cet article

ô pâle étoile 07/04/2011 17:04

C'est vrai qu'il ne faut lire ce livre quand on a le moral... car il nous fait vivre de très près la violence. Parfois, je devais arrêter ma lecture...
Il faudrait que je découvre le film ! car moi aussi je n'arrive pas toujours à m'imaginer les décors !

nanet 06/04/2011 16:16

La scène du stade est troublante, et j'ai trouvé dommage que dans le film, ils utilisent une femme ! C'était déjà suffisamment troublant...

Sinon, je suis ravie d'avoir lu cette histoire et découvert tant le pays que l'auteur.

Biz

petitepom 05/04/2011 17:32

le livre comme le film m'ont donné un moment de lassitude dans la 2° partie

bambi_slaughter 05/04/2011 15:09

C'est vrai qu'on apprend pas mal de choses sur L'Afghanistan dans ce livre (que j'ai aussi beaucoup aimé). Et à moi aussi, la scène du stade m'a un peu choquée. Par contre, je n'ai pas vu le film.

Frankie 05/04/2011 09:47

De rien Isa ! Je suis ravie d'avoir lu ce livre et de l'avoir fait en lecture commune. Je l'ai trouvé magnifique et il m'a beaucoup touchée ! Il y a vraiment des scènes très dures et d'autres très belles. J'avais eu envie de le lire en voyant la bande-annonce du film et je n'ai jamais vu le film, cependant !
Hosseini n'a écrit qu'un autre livre pour le moment, 1000 soleils splendides.