Radiance, tome 2 : Eclat ( Alyson Noel)

Publié le par isa1977

 
Quatrième de couverture
Après l'accident, Riley Bloom n'a pu se résoudre à suivre sa soeur Ever qui regagnait le monde des vivants, ni ses parents qui partaient pour le monde des morts. Elle est restée coincée entre les deux, dans un espace infini qui s'appelle ICI.
 
Rebecca est un mystérieux fantôme qui cache une profonde blessure. Autrefois fille d'un riche planteur, elle continue d'en vouloir aux esclaves qui l'ont tuée lors d'une révolte au XIIIe siècle. De colère, elle emprisonne dans leurs pires cauchemars les âmes de tous les rebelles qui ont péri avec elle.
 
Dans sa soif de vengeance, la jeune fille s'en prend aussi aux amis de Riley... Impuissante, cette dernière tente alors d'apaiser le coeur meurtri de Rebecca.
Mais comment accomplir cette mission sans se laisser elle-même piéger par ses souvenirs les plus sombres.
 
ENTREZ DANS LA LUMIÈRE ETERNELLE
Qu'est-ce que j'en pense?

Tout d’abord avant de commencer à vous parler de ce livre, je dois vous dire combien sa couverture est magnifique avec ses couleurs mauves et roses très attirantes.

 

N’ayant pas lu le tome 1, je ne connaissais pas du tout le style de l’auteure avant d’ouvrir ce bouquin. J’avais donc un peu peur de commencer par un tome 2. C’était surtout la  crainte de ne pas comprendre certaines choses qui auraient été expliquées dans le premier opus mais je n’ai eu aucun problème à comprendre cet ouvrage. Le fait d’avoir lu la quatrième de couverture nous aide beaucoup à deviner ce qu’il s’est passé avant.

 

L’écriture de l’auteure est très simple. J’ai juste eu un peu de mal avec les 20 premières pages mais, après, j’ai été happée jusqu’à la fin par l’histoire et finalement, mon plus grand regret a été d’arriver trop vite à la fin.

 

Le thème de l’esclavage et du pardon sont vraiment très bien abordés dans cette œuvre et la rende encore plus intéressante.

On retrouve aussi le thème de la vie après la mort d’une manière très plaisante.

 

Au niveau des personnages, Riley est très attachante. D’un côté, elle est vraiment têtue et butée mais de l’autre, il fait penser qu’elle n’a que 12 ans et pour son âge elle est bien débrouillarde.

Le fait que ce livre soit écrit à la première personne rend cette jeune fille encore plus attachante. On peut ressentir tout ce qu’elle vit et le vivre avec elle.

 

Je ne ferais pas cette chronique plus longue de peur de vous révéler des choses importantes qui vous gâcheraient le plaisir de la lecture mais tout ce que je peux vous dire c’est que j’attends le premier tome que j’ai mis en réservation à la bibliothèque.

 

Merci qui?
Merci aux Editions Michel Lafon et surtout à Camille de m'avoir permis de découvrir ce livre.
 

Publié dans Jeunesse, Michel Lafon, Fantasy

Commenter cet article