Au nom du père, du fils et du rock'n'roll (Harold Cobert)

Publié le par isa1977

                                            

La révolte coule dans les veines de Victor. Surfeur fanfaron, bourreau des coeurs, il est un adolescent frondeur, en rébellion contre l'autorité paternelle.Ce qu'il ignore, c'est que son père a lui aussi été contestataire. Avec l'émergence du rock, Christian a délaissé un brillant avenir de mathématicien pour devenir une figure incontournable de la nuit.

Connu sous le nom de M. Best, le roi des platines, il a élevé Victor au prix de sacrifices, sans reconnaissance aucune de la part de son rejeton. Quelques jours à deux au Québec sont la dernière occasion pour un père et son fils de renouer et de synchroniser leur tempo.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Tout d’abord, je tiens à remercier Libfly et les Editions Héloïse d’Ormesson pour m’avoir permis de découvrir cette petite merveille.

 

 Sans cette opération « Des livres à recevoir contre une chronique de lecture » sur Libfly, j’avoue que je serais certainement passée à côté de ce roman et de son auteur. Ce qui aurait été dommage car cette histoire est pour moi un gros coup de cœur.

 

La première chose qui m’a interpellée chez ce bouquin est son titre qui reflète à merveille l’histoire. Ensuite, en lisant la quatrième de couverture, j’ai su directement que ce petit bijou allait me plaire. En effet, je ne me suis pas trompée, j’ai eu beaucoup de mal à reposer ce livre tellement j’étais happée par l’écriture entrainante et fluide d’Harold Cobert.

 

L’auteur réussit à nous captiver en abordant les relations père-fils et à nous faire prendre conscience du fait que, dès fois, la vie ne tient qu’à un fil avec beaucoup de talent.

 

Au niveau des personnages, tout d’abord il y a Marcel, on ne le rencontre qu’au début du roman et je dirais tant mieux car j’ai eu beaucoup de difficulté à le supporter, je l’ai trouvé complètement détestable.

Ensuite, il y a son fils Christian qui a été mon personnage coup de cœur, j’ai adoré suivre sa jeunesse, ses années de DJ, le voir vieillir et devenir père à son tour. Je l’ai trouvé très courageux et très débrouillard.

Pour terminer avec Victor qui est le fils de Christian, j’avoue que j’ai énormément apprécié son côté rebelle.

Quant aux autres protagonistes, je vous laisse les découvrir par vous-même car ils sont très nombreux. Ils sont tous très intéressants et j’ai beaucoup apprécié le rôle que chacun joue dans l’histoire.

 

J’ai également apprécié la façon dont l’auteur nous plonge dans cet univers musical des années 70 avec les Rolling Stones, les Doors et encore bien d’autres artistes. Je me suis fait énormément plaisir à écouter la BOL (Bande Originale du livre) qui se trouve à la fin de cet ouvrage. Sur la Face A, nous avons les différents titres que l’auteur a écouté en écrivant ce roman et, sur la Face B, il s’agit des vingt-deux meilleurs morceaux de l’histoire du rock’n’roll, selon son père. Ha cette BOL!!!! Elle m'a donné envie de me procurer certains vinyls tellement je suis fan.

 

En bref, j'ai vraiment passé un excellent moment avec ce roman qui m'a donné envie de continuer à découvrir Harold Cobert et, si vous ne connaissez pas encore sa plume, j'espère vous avoir convaincus car je ne peux que vous conseiller ce roman ainsi que cet auteur.

 

Mais encore?

Rien que pour le plaisir des oreilles, voici mon top 3 de la Face A de la BOL.

 

Commenter cet article