Blackbook (Stéphane Nolhart)

Publié le par isa1977

2010, Etienne Darc, 40 ans, parisien un poil misogyne, nègre littéraire de son état, un brin désabusé par deux divorces, est envoyé à la montagne par son éditeur, en plein hiver, pour écrire la biographie d'une ex-starlette des 70 . Point de départ d'une comédie loufoque où se croisent des personnages tous plus dérangés les uns que les autres... Chantage, divorce, quiproquos, horloge biologique, maternité, littérature, chutes, égo surdimensionné, meurtre, flic, chien méchant. A travers le regard de son héros qui va vivre une semaine de folie en haute-altitude où rien ne va se dérouler comme prévu, Stéphane Nolhart signe ici un livre burlesque, devenant au fil des pages une véritable épopée comique, une raillerie de la condition de l'écrivain quadra célibataire d'aujourd hui, mais aussi une déclaration d'amour aux femmes et à l'art d écrire.

Qu'est-ce que j'en pense?

J’ai découvert Blackbook grâce à Eléonore qui a réussit à attiser ma curiosité avec son bel avis haut en couleur. D’ailleurs, elle m’a fait l’honneur de me prêter ce roman et je tiens à l’en remercier.

 

Cet ouvrage est une belle découverte qu’il m’a fallut très peu de temps pour lire car, une fois plongée dans l’histoire, j’ai eu beaucoup de mal à le reposer.

J’ai adoré le style humoristique et fluide de Stéphane Nolhart. On se laisse très vite entraîner dans les aventures d’Etienne. Quel bonheur de suivre la vie de cet écrivain qui va devenir nègre pour s’en sortir. On ne peut que le trouver attachant.

L’ex-starlette qu’Etienne va rencontrer pour son travail apporte également beaucoup au roman et va énormément nous faire rire.

Les autres protagonistes que l’on peut rencontrer ont eux aussi tous un petit côté agréable et ils apportent une touche humoristique de plus au livre.

J’ai adoré ce langage montagnard et les situations cocasses dans lesquelles nos personnages vont se trouver tout au long du roman.

 

En bref, comme vous avez pu le voir j’ai passé un excellent moment de détente avec Blackbook et j’ai aimé la façon dont Stéphane Nolhart aborde des sujets plus grave sans se prendre un seul moment au sérieux. Je ne peux que vous conseiller ce roman qui est parfait pour se détendre.

 

Encore un grand merci à Eléonore pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

Publié dans Contemporaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Erika 16/09/2013 09:29

Je le lirais certainement quand j'aurais fait grandement descendre ma PAL :)

isa1977 16/09/2013 20:56

Je ne peux que te le conseiller :) J'ai abandonné le fait de faire descendre ma PAL, j'ai l'impression que c'est une chose impossible :)

Eleonore 13/09/2013 18:57

Et moi je suis ravie de lire ce retour. Blackbook donne du baume au coeur quand celui est brisé. (sourire).

isa1977 16/09/2013 20:56

En effet, rien de tel que Blackbook pour redonner le sourire :) Bises et encore merci :)