Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

14 articles avec collection mosaic

Amis et rien de plus de Kristan Higgins

Publié le par isa1977

Depuis l’adolescence, Chastity le sait : les hommes ne la considéreront jamais autrement que comme une bonne copine, incollable en foot et imbattable aux fléchettes, sans jamais oser envisager quoi que ce soit de plus. Comment pourrait-il en être autrement, alors que ses trois frères et son père peuvent se transformer en véritables serial-killers dès qu’un représentant de la gent masculine s’approche à moins de dix mètres d’elle ?
Mais aujourd’hui, Chastity a décidé de prendre les choses en main et de trouver l’âme sœur, coûte que coûte. L’homme qui lui fera les quatre enfants dont elle rêve en secret. Alors, quand elle rencontre Ryan, un séduisant chirurgien, elle se dit qu’il est là, enfin, celui qu’elle attendait, celui qui aura le courage d’affronter son envahissante famille — cette famille qu’elle aime tant, par ailleurs. Oui, mais voilà, il y a aussi Trevor, l’ami de toujours, dont un seul regard suffit hélas à faire chavirer son cœur.

 

Qu’est-ce que j’en pense ?

Quand les Editons Harlequin m’ont proposé de découvrir ce roman de leur collection Mosaïc, je n’ai pas hésité un seul instant car j’étais impatiente de retrouver l’écriture de Kristan Higgins.

J’ai eu un peu plus de difficulté à entrer dans cet ouvrage que dans mes précédentes lectures de l’auteure. J’ai trouvé les deux premiers chapitres assez long et j’ai bien cru que je n’accrocherais pas mais, finalement, une fois ce début un peu laborieux passé, je me suis laissée entraîner par le plume fluide de Kristan Higgins avec beaucoup de plaisir.

Il faut dire que Chastity, notre héroïne principale est très attachante. Du haut de mes 1m85, je me suis énormément identifiée à elle car, étant plus jeune, tout comme elle j’avais du beaucoup de difficulté à gérer ma taille.

Mais, il y a également beaucoup d’autres personnages très intéressants comme Trévor que j’ai trouvé complètement craquant.

Les frères de Chastity sont eux aussi très agréables à découvrir car ils ont tous une vie bien animée qui donnent du piment à l’histoire.

Et bien sûr, il ne faut pas oublié les parents de Chas qui ont une vie de couple très originale.

On peut dire que tous ces personnages sont élaborés pour nous faire passer un agréable moment de détente.

Il y a juste le chirurgien Ryan et ses parents qui m’ont un peu moins marquée. En même temps, on se rend rapidement compte que notre héroïne n’a pas grand-chose en commun avec ces protagonistes.

 

Au niveau de l’histoire, même si on découvre très vite comment elle va se terminer, on a à faire à une romance très touchante et humoristique. Et oui, dans ce roman, on assiste à des moments d’émotions aussi bien qu’à des scènes totalement hilarantes.

 

En bref, si vous aimez les romances qui sont remplies d’émotions diverses, je ne peux que vous recommander de découvrir ce roman et son auteure.

 

Je tiens à remercier les Editions Harlequin pour cette belle découverte.

Publié dans Romance, Collection Mosaïc

Partager cet article

Repost 0

Le souffle suspendu de Heather Gudenkauf

Publié le par isa1977

Pour les enfants de Broken Branch, dans l’Iowa, c’est le dernier jour de cours avant les vacances. Une journée ordinaire, si ce n’est le froid glacial et la neige, inattendus en ce début de printemps. Une journée comme les autres qui tourne pourtant au cauchemar quand un homme armé s’introduit dans l’école, prenant les élèves et leurs professeurs en otage. A l’intérieur comme à l’extérieur de l’école débute alors une attente terrible et angoissante. Face à la peur, face au danger, Holly, Augie, Will, Meg et les autres habitants de Broken Branch vont devoir abandonner toutes leurs certitudes, donner un autre sens à leur vie et poser un regard différent sur ceux qu’ils aiment, parfois si mal. Tandis qu’une tempête de neige isole peu à peu la petite ville du reste du monde, tous le savent : plus rien ne sera jamais comme avant à Broken Branch…

 

Qu'est-ce que j'en pense?

 

Quand les éditions Harlequin m’ont proposé de découvrir ce roman de leur Collection Mosaïc, je n’ai pas hésité un seul instant.

Il faut dire qu’il est difficile de ne pas se laisser tenter par cette quatrième de couverture très touchante et intrigante.

Quant au titre, il est très bien choisi car je suis restée le souffle suspendu du début à la fin de cet ouvrage.

 

J’avais déjà lu « L’écho des silences » de l’auteure et j’avoue que j’ai retrouvé sa plume percutante et entraînante avec beaucoup de plaisir. Ce roman est un gros coup de cœur.

Dès  les premières pages, j’ai été happée par l’histoire. Une fois ce livre commencé, il m’a été très difficile de le reposer tellement j’étais prise par l’univers sombre de Broken Branch. J’ai adoré la façon dont Heather Gundenkauf nous met la pression et nous tient en haleine jusqu’aux dernières lignes. On peut dire, qu’à aucun moment, l’auteure n’épargne son lecteur.

 

 -

Ce roman est constitué de courts chapitres qui nous donnent à chaque fois le point de vue d’un des différents protagonistes. Cette alternance de point de vue donne un rythme très agréable au livre et nous permet de faire le lien entre eux.

Nos personnages sont tous très bien travaillés, on a vraiment cette impression de les connaître depuis toujours.

J’ai ressenti beaucoup d’angoisse pour eux et je me suis posée énormément de questions. Je les ai tous trouvés très attachants mais j’ai eu une petite préférence pour Madame Oliver. J’ai admiré son courage et je me suis souvent demandée comment j’aurais réagi si j’étais à sa place.

Quant au preneur d’otage, j’ai énormément apprécié la façon dont l’auteure nous mène en bateau et, j’avoue que quand j’ai appris son identité, j’ai été très agréablement surprise car je n’ai rien vu venir.

 

 

En bref, ce roman est un coup de cœur et je ne peux que vous conseiller de le découvrir.

 

Je tiens à remercier les Editions Harlequin pour m'avoir permis de découvrir cette petite merveille qui fait partie de leur collection Mosaïc.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

De glace et de ténèbres (Lisa Jackson)

Publié le par isa1977

Selena Alvarez en est persuadée : l’affaire sur laquelle elle et sa coéquipière Regan Pescoli enquêtent est hors normes. D’abord parce que les victimes — toutes des femmes — se ressemblent étonnamment : ossature du visage, peau claire, cheveux auburn, yeux verts. Ensuite parce que le tueur, qui s’attaque méthodiquement et froidement à ses victimes, semble insaisissable et tout proche à la fois. Comme si, caché dans l’ombre, épiant ses victimes jusqu’à s’imprégner de leurs moindres habitudes, il attendait son heure pour frapper, de nouveau. En pleine période de Thanksgiving, dans ce Montana de ténèbres et de glace que les décorations de Noël peinent à réchauffer, Selena sait qu’elle va devoir faire preuve d’une ingéniosité et d’un courage sans égal pour arrêter ce tueur implacable. Et pour révéler au grand jour le terrible secret qui le pousse à agir…

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Quel bonheur quand j’ai vu que j’avais été sélectionné pour lire «De glace et de ténèbres » lors de la masse critique de Babelio. Si vous me suivez régulièrement, vous savez combien j’affectionne Lisa Jackson et la collection Mosaïc de chez Harlequin.

  

Comme toujours le choix du titre est très judicieux et la couverture reflète à merveille l’univers sombre de l’histoire. Le résumé très mystérieux nous donne envie de nous plonger immédiatement dans ce bouquin.

 

Encore une fois, j’ai été totalement conquise par l’écriture fluide et entrainante de Lisa Jackson qui est devenue pour moi la reine du thriller.

Dès les premières pages, je me suis retrouvée plongée dans l’histoire et il m’a été impossible de lâcher ce roman. On avance de rebondissements en rebondissements et on sent monter une certaine tension.

J’ai beaucoup apprécié la façon dont l’auteure nous entraine dans l’enquête avec Selena et Regan. Quel plaisir de pouvoir également suivre les pensées de l’auteur des crimes sans savoir qui il est, on a envie d’avancer encore plus vite dans les pages pour connaître son identité.

 

Au niveau des personnages, j’ai trouvé Kacey vraiment très attachante et même si l’histoire n’est pas racontée de son point de vue, j’ai eu l’impression d’être dans sa peau tout au long de cet ouvrage.

Trace et son fils Eli sont aussi très attachants, j’ai beaucoup apprécié leur attachement. On sent à quel point Trace est un père protecteur et aimant.

La manière dont ils font la connaissance de Kacey est vraiment bien imaginée.

Selena et Regan sont également très intéressantes car on ne les suit pas qu’au cours de l’enquête, on découvre aussi leur vie personnelle.

 

Arrivée à la fin, j’ai été très agréablement surprise, car je n’avais rien vu venir. Lisa Jackson a, encore une fois, réussit à maintenir le suspense jusqu’aux dernières pages.

 

En bref, ce roman confirme mon addiction à Lisa Jackson. Et, si vous aimez les histoires ou la tension et les rebondissements sont au rendez-vous, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans ce thriller.

 

Je tiens à remercier Babelio et les Editions Harlequin pour cette superbe découverte.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Trop beau pour être vrai (Kristan Higgins)

Publié le par isa1977

Invitée à son quatrième mariage de l'anée... et toujours pas l'ombre d'un cavalier pour l'accompagner! Grace ne voit plus qu'une solution pour rassurer ses parents et ses soeurs, épouvantés à l'idée qu'elle ne termine sa vie auprès de son chien Angus et de son meilleur ami gay: s'inventer un petit ami. Mais attention, le nec plus ultra de petits amis! Riche, brillant, drôle, volontaire mais attentionné, solide mais capable d'être tendre. Cerise sur le gâteau: cet homme parfait sera littéralement fou d'elle. Bref, un innocent mensonge, pour rassurer tout le monde...

Mais voici que, dès le lendemain, Grace fait la connaissance de son voisin, Callahan O'Shea. Un homme qui a tout pour faire naître dans son esprit les fantasmes les plus torrides. Un seul cloche: tout juste sorti de prison, le beau Callahan est absolument infréquentable. Surtout aux yeux de la famille de Grace, qui n'attend qu'une chose: qu'elle leur présente son fiancé parfait...surgi tout droit de son imagnination.

Qu'est-ce que j'en pense?

Quand les Editions Harlequin m’ont proposé de découvrir ce bouquin de leur collection Mosaïc, je n’ai pas hésité un seul moment. J’ai beaucoup apprécié « Tout sauf le grand amour » et j’avais envie de retrouver l’écriture de Kristan Higgins.

Après le nom de l’auteure, la première chose qui m’a attirée chez ce roman est sa magnifique couverture très colorée. Bon j’avoue que le résumé est également très tentant et que je n’ai pas pu y résister.

 

Une fois la première page tournée, j’ai eu beaucoup de difficulté à le reposer tellement j’ai été happée par l’histoire. Dans cette comédie romantique, on retrouve avec plaisir l’écriture légère, fluide, entrainante et humoristique de Kristan Higgins.

 

Au niveau des personnages, je me suis beaucoup attachée à Grace. On suit l’histoire de son point de vue et, du coup, on se retrouve plongé avec elle dans l’histoire. Quel plaisir de la suivre, elle m’a énormément fait rire. Elle se met dans des situations toutes plus drôles les unes que les autres. On la sent très attachée à sa famille et à son petit chien Angus qui m’a également fait craquer. Quel bonheur de suivre l’évolution de Grace au fil des pages et de la sentir de plus en plus à l’aise.

 

Quant à Callahan, il m’a fait littéralement craquer. J’ai énormément apprécié ce côté mystérieux qu’on lui découvre au début et, quel bonheur, de suivre son évolution.

La rencontre entre Callahan et une Grace très maladroite est vraiment hilarante.

 

La famille de Grace a également un rôle très important dans l’histoire. Les parents ne peuvent que nous faire sourire entre les piques qu’ils aiment se lancer et le métier original de sa mère. Les deux sœurs de notre héroïne apportent également une bonne touche de piment à l’histoire.

 

Par contre, je n’ai pas réussi à accrocher à Andrew, je l’ai trouvé énervant et complètement détestable. J’ai souvent eu envie de lui donner une bonne paire de claques.

 

En bref, j’ai vraiment passé un très bon moment avec cette superbe comédie romantique et je ne manquerais pas de continuer à découvrir d’autres romans de Kristan Higgins.

 

Je tiens à remercier les Editions Harlequin pour m'avoir permis de découvrir ce roman de leur collection Mosaïc.

Publié dans Romance, Collection Mosaïc

Partager cet article

Repost 0

Tout sauf le grand Amour (Kristan Higgins)

Publié le par isa1977

http://img835.imageshack.us/img835/2852/toutsauflegrandamour.jpg

Ce que cherche Lucy Lang à l’aube de ses trente ans ? Un homme sympa et honnête. Un homme qui s’occuperait du jardin, des barbecues, et qui jouerait au foot avec les enfants. Et surtout, surtout, un homme qui ne déclencherait en elle aucun émoi amoureux, aucune grande passion. Car Lucy refuse l’idée de souffrir de nouveau, comme elle a souffert cinq ans plus tôt en perdant son mari.

Alors, même si le passé se rappelle encore à elle, aujourd’hui, elle le sent : elle a atteint les limites d’une vie exclusivement consacrée à son chat, Fat Mikey, le plus intelligent et le plus capricieux des félins, et à son travail qu’elle adore, dans la petite pâtisserie familiale de Rhode Island. Oui, il est temps, après cinq ans, de tourner la page, et de se lancer dans une nouvelle vie. Première étape : prévenir Ethan Mirabelli, son amant sexy mais inépousable, qu’il est temps de revenir à une relation strictement amicale. Deuxième étape : se lancer dans la quête de son futur mari, celui qui sera tout pour elle. Tout, sauf le grand amour!

 

Qu'est-ce que j'en pense?

      Quand les Editions Harlequin m’ont proposé de découvrir ce roman de leur collection Mosaïc, j’ai été très tentée. La première chose qui m’a attirée est sa magnifique couverture qui, je dois bien l’avouer, est très gourmande.

Comment résister à ces jolis cup-cakes ?

Ensuite, j’avoue que le résumé est également très alléchant et nous donne envie d’en savoir plus.

 

Dès les premières pages, je me suis sentie happée par l’histoire et j’ai eu beaucoup de difficulté à lâcher ce bouquin tellement le style de l’auteure est  fluide, rafraichissant et entrainant.

 

Le thème principal de ce roman est le deuil mais, malgré ce sujet qui est difficile, Kristan Higgins arrive à faire passer beaucoup de tendresse dans l’histoire ainsi qu’à nous faire sourire. J’ai  été très agréablement surprise par les révélations que l’on peut découvrir au fil de la lecture.

 

N’oublions pas que la pâtisserie et la cuisine prennent également une place assez importante dans ce roman et, ça a été pour un moi un grand plaisir. J’avoue que cette histoire m’a souvent donné faim.

 

Ethan est un personnage qui m’a fait complètement craquer par son côté sensible et prévenant. J’ai également beaucoup apprécié la relation qu’il a avec son fils.

Lucy est très attachante à certains moments et à d’autres on a quasiment envie de la secouer pour qu’elle arrête de vivre dans le passé. Je ne voulais qu’une chose pour elle c’était la voir refaire sa vie et penser au présent.

Au niveau des autres protagonistes, j’ai également beaucoup apprécié les veuves noires, elles sont toujours là pour ajouter une touche d’humour à l’histoire et m’ont beaucoup fait rire.

Bien sûr, il ne faut pas oublier Fat le chat de Lucy que j’ai trouvé excellent par ses réactions.

 

Ha et la fin, j’ai beaucoup apprécié cette finale et j’ai été heureuse pour Lucy de voir que sa vie prenait un très agréable tournant.

 

En bref, « Tout sauf le grand amour » est une belle découverte qui m’a donné envie de découvrir d’autres romans de Kristan Higgins et qui m’a également ouvert vers la romance qui est un style de littérature que j’ai un peu laissé sur le côté pour l’instant.


 

Je tiens à remercier les Editions Harlequin pour cette belle découverte de leur collection Mosaïc.


Partager cet article

Repost 0

Passé à vif (Lisa Jackson)

Publié le par isa1977

                                             

En compagnie de John, son fils de quinze ans, Kate Summers mène une vie paisible à Hopewell, une petite ville de l'Oregon recouverte comme chaque année d'un manteau de neige. Une vie paisible en apparence seulement...car Kate reste hantée par la peur: et si, un jour quelqu'un venait lui réclamer cet enfant qui n'est pas le sien et qui ignore le secret de sa naissance? D'autant que Jon lui a récemment confié faire des cauchemars qui le terrorisent, dans lesquels un homme qui prétend être son père essaye de le tuer...

Aussi Kate est-elle envahie par la terreur quand elle s'aperçoit que l'inconnu qui vient d'emménager dans la voisine de la sienne essaye par tous les moyens d'entrer en relation avec Jon... Qui est cet homme séduisant et mystérieux qui semble dissimuler de lourds secrets?

Pourtant, ce que Kate ignore encore, c'est qu'elle et son fils sont déjà cernés par le mensonge et la trahison. Et surtout, par des gens qui ne reculeront devant rien, pas même le meurtre, pour parvenir à leurs fins...

 

Qu'est-ce que j'en pense?

 Si vous me suivez depuis un moment, vous devez savoir à quel point j'apprécie les livres de la Collection Mosaïc et, particulièrement, Lisa Jackson pour qui j’ai eu deux coups de cœur avec "Le couvent des ombres" et "Ce que cachent les murs".

 

Quand les Editions Harlequin m’ont donc proposé de découvrir ce bouquin de leur collection Mosaïc, je n’ai donc pas hésité une seule seconde tellement j’avais hâte de retrouver la plume de l’auteure.

 

« Passé à vif » n’est pas un coup de cœur pour moi car j’ai trouvé qu’il manquait un peu d’action par rapport aux deux précédents romans de Lisa Jackson que j’ai lus.

Mais algré ce petit point négatif, j’ai quand même passé un très bon moment en compagnie de ce bouquin et je n’ai pas vu les pages se tourner. Une fois ce livre commencé, on avance de rebondissements en rebondissements pour notre plus grand plaisir.

 

J’ai été énormément attirée par le côté paranormal et relationnel de ce livre. L'auteure a su aborder ces deux points avec beaucoup de talent.

 

J’ai beaucoup apprécié le fait que ce bouquin soit découpé en trois parties qui nous permettent de découvrir chacun des  personnages principaux car ils ont tous les trois un côté très attachant surtout Jon. J’ai ressenti beaucoup d’inquiétude et de pitié pour ce jeune garçon.

Quant à Kate, j’ai beaucoup apprécié son côté protecteur et, par moment, j’ai pu ressentir son angoisse.

 Il y a également Deagan pour qui j’étais pressée d’avancer dans le bouquin. Je voulais en savoir toujours plus sur lui. Au début, il est très mystérieux et petit à petit on apprend à le découvrir avec grand plaisir.

Par contre, je n’ai pas accroché du tout aux Sullivan, je les ai trouvés très détestables et antipathiques.

  

Au niveau de la fin, j’avoue que pour une fois elle est assez prévisible mais ça ne m’a pas empêché pour autant d’apprécier cette finale.

 

En bref, même si j’ai un peu moins apprécié ce roman de Lisa Jackson que les précédents, je vais continuer à découvrir ses autres ouvrages et, si vous ne connaissez pas encore l’auteure, je vous recommande de découvrir « Passé à vif » de toute urgence.

 

Mais encore?

Avant de terminer cette chronique, j'ai envie de partager avec vous cette vidéo de Light my fire du groupe "The doors" car pour moi elle a beaucoup d'importance dans ce bouquin. Il y a juste une allusion à un moment dans l'histoire mais une fois que j'ai lu le titre de la chanson, je l'ai eu dans la tête jusqu'à la fin de ma lecture pour mon plus grand plaisir car c'est un groupe que j'affectionne particulièrement.

 

 

Je tiens à remercier les Editions Harlequi pour cette belle découverte de leur collection Mosaïc

 

Partager cet article

Repost 0

Indéfendable (Pamela Callow)

Publié le par isa1977

 
 

http://img209.imageshack.us/img209/66/indfendable.jpg

 

Kate Lange, jeune avocate, sort tout juste d'une période personnelle très noire dont elle garde de profondes cicatrices. Elle sait ce que c'est que de vivre un cauchemar, aussi accepte-t-elle de défendre Randall Barrett, son patron - mais également un être très cher -, soupçonné du meurtre de sa femme. Elle découvre alors un dossier complexe, car Randall est le suspect idéal. En apparence, tout l'accuse : son ex-femme l'a trompé, il a la réputation d'être un homme impulsif et violent, il s'est disputé avec la victime quelques heures avant sa mort...
Confrontée à une famille hostile, meurtrie par le doute et les conflits, Kate sait qu'elle n'a rien à attendre non plus des légistes d'Halifax. Ceux-ci préfèrent à l'évidence voir Randall en prison, plutôt que de défendre l'indéfendable. Et elle est désormais la seule à pouvoir prouver l'innoncence de Randall. Il y a urgence, car dans l'ombre, un personnage silencieux attend le moment propice pour porter le coup fatal.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

      Quand les Editions Harlequin m’ont proposé de découvrir ce livre, j’avoue que la quatrième de couverture me laissait un peu sceptique mais, comme j’aime beaucoup cette collection Mosaïc, je me suis quand même laissé tenter.

Finalement, je n’ai aucun regret, j’ai été très agréablement surprise par ce roman.

 

Ce n’est pas vraiment l’enquête en elle-même qui m’accrochée mais plutôt la vie personnelle et les émotions des différents personnages.

Dès que j’ai commencé ce bouquin, j’ai eu du mal à le lâcher tellement le style de l’auteur est agréable et fluide.

J’ai directement été happée par l’histoire et j’étais impatiente de savoir ce qui allait arriver à nos différents protagonistes.

 

Pour vous parler un peu plus des personnages, j’ai eu un gros coup de cœur pour Kate, j’ai adoré sa façon de se battre pour prouver l’innocence de son patron. Mais au-delà de son combat, j’ai également découvert avec plaisir la vie personnelle de cette jeune avocate.

Ce roman est le second qui met en avant Kate et j’avoue que ça ne m’a pas du tout perturbée qu’il y ait un premier tome avant celui-ci.

Randall m’a aussi beaucoup touchée, j’étais très impatiente de savoir comment toute cette histoire allait se terminer pour lui.

Les autres protagonistes apportent eux aussi une touche très intéressante à l’histoire mais je préfère vous laisser les découvrir par vous-même.

 

Au niveau de l’intrigue, j’ai adoré la façon dont l’auteure a réussi à me mener en bateau du début à la fin. A aucun moment, je ne me suis imaginée de l’identité du coupable et j’avoue que la fin m’a agréablement surprise.

 

En bref, ce roman est plus passé pour moi comme un drame familial que comme un thriller mais, malgré tout j’ai passé un très bon moment à découvrir nos différents personnages.

 

Mais encore?

Si vous voulez un petit plus, je vous propose de découvrir le trailer de ce roman.

 

 

 

 

Je tiens à remercier les Editions Harlequin pour m'avoir permis de découvrir ce bouquin de leur collection Mosaïc.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

Ce que cachent les murs (Lisa Jackson)

Publié le par isa1977

http://img839.imageshack.us/img839/4729/cequecachentlesmurs.jpg

Depuis le meurtre tragique de son père, Julia Farentino s'est juré de veiller sur sa demi-sœur, Shaylee, qui après ce drame a plongé dans une spirale de violence. Et même l'admission de Shaylee à Blue Rock Academy, un pensionnat pour adolescentes difficiles dans l'Oregon, est loin de la rassurer. Car les méthodes d'éducation de Blue Rock sont controversées et des bruits alarmants courent sur la disparition mystérieuse d'une des internes. Une rumeur d'autant plus inquiétante que, très vite, Julia reçoit un appel à l'aide de Shaylee, paniquée et convaincue d'être en danger. Pour en avoir le cœur net, Julia se fait engager comme enseignante dans l'établissement.

 

Or à peine est-elle arrivée qu'elle apprend qu'une élève a été retrouvée morte. Désormais, il n'y a plus de doute : une menace plane sur Blue Rock et personne, derrière les hauts murs de la vénérable institution, ne semble vouloir l'affronter.

Personne, excepté Cooper Trent, un professeur en qui Julia trouve un allié précieux et inattendu - tandis que l'enquête de police piétine. Avec lui, elle espère faire la lumière sur les sinistres évènements qui bouleversent le pensionnat. C'est alors qu'une violente tempête de neige se lève, les isolant totalement du reste du monde...

 

Qu'est-ce que j'en pense?

      Quand les Editions Harlequin m’ont proposé de découvrir ce bouquin de leur collection Mosaïc, j’ai été très ravie.

La première chose qui m’a attirée chez ce livre est le nom de son auteure. Souvenez-vous, il y a quelques mois, j’avais eu un coup de cœur pour « Le couvent des ombres ». J’ai donc eu envie de découvrir « Ce que cachent les murs » pour voir s’il me plairait autant.

J’ai également été très tentée par sa quatrième de couverture qui est très intrigante et très prometteuse.

 

Je peux vous dire que ce roman est un coup de cœur, j’ai été happée par l’histoire du début à la fin et il m’a été très difficile de le reposer. J’ai retrouvé avec grand plaisir l’écriture très agréable de Lisa Jackson.

Dès les premières pages, on entre dans l’action et plus on avance dans l’histoire plus la tension monte. On passe de rebondissements en rebondissements.

 

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup apprécié Julia et Cooper et leur façon de mener l’enquête, on se sent très proche de nos deux protagonistes et on a envie d’enquêter avec eux.

Par contre, au départ, j’ai eu beaucoup de difficulté à cerner Shaylee et ça m’a beaucoup plu de la découvrir un peu à la fois tout au long de ma lecture.

 

Les descriptions sont vraiment très bien faites, on se sent dans l’école de Blue Rock avec nos différents personnages et on arrive sans soucis à imaginer les lieux et les scènes.

J’avoue que ce qui m’a le plus attiré c’est le côté étrange de cet établissement et de ses professeurs.

 

Et la fin alors ? Quelle finale !!! Je ne m’attendais vraiment pas à ce que roman se termine de cette façon et j’ai été très agréablement surprise. J’ai adoré la façon dont l’auteure laisse planer un très grand suspense jusqu’aux dernières pages.

 

En bref, si vous aimez les thrillers et que vous ne connaissez pas encore Lisa Jackson, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette auteure qui a réussi à me conquérir. Quant à moi, je suis bien contente d’avoir deux autres bouquins de notre écrivain dans ma PAL et je sens que je ne vais pas tarder à les en sortir.

 

 

Mais encore?

Si je ne vous ai pas encore convaincu de lire Lisa Jackson, voici le trailer de ce roman.

 

 

Je tiens à remercier les Editions Harlequin pour cette merveilleuse découverte de leur collection Mosaïc.

 

Partager cet article

Repost 0

L'automne meurtrier (Andrea Ellison)

Publié le par isa1977

 

Par une sombre soirée d'octobre, le lieutenant Taylor Jackson est appelée sur plusieurs scènes de crime dans un quartier chic de Nashville. Sur place, elle découvre les corps sans vie de 7 adolescents, marqués de symboles occultes.

Une vision d'horreur qui obsède Taylor, partagée entre colère et angoisse à l'idée que le tueur puisse frapper de nouveau. Elle doit agir vite, très vite. Mais aussi avec prudence, car le meurtrier est manifestement aussi incontrôlable qu'imprévisible. Or Taylor a beau se concentrer de toutes ses forces sur le peu d'indices dont elle dispose- les dessins mystiques laissés sur les corps des victimes-, l'enquête piétine.

Déterminée, elle plonge alors dans les ténèbres de la macabre affaire. Au risque de voir son équilibre menacé, malgré le soutien que lui apporte John Baldwin, le brillant profileur du FBI avec qui elle est fiancée. Car Taylor le sait : c'est le prix à payer pour comprendre comment un être machiavélique, animé d'une rage débridée, en arrive à commettre de telles atrocités. Et pour trouver le tueur, elle devra d'abord s'en approcher...

 

Qu'est-ce que j'en pense?

 

Quand les Editions Harlequin m’ont proposé de découvrir ce roman de leur collection Mosaïc, j’ai été plus que ravie car un peu avant cette proposition j’avais déjà repéré « L’automne meurtier ». 

J’ai directement été énormément attirée et intriguée par la quatrième de couverture très prometteuse de ce bouquin.

 

La plume de l’auteure est très agréable et très fluide et les descriptions sont vraiment bien faites. J’ai pu m’imaginer les personnages, les actions et les lieux sans soucis.

 

Dès les premières pages, j’ai été happée par cette histoire de meurtres en séries qui sortent bien de l’ordinaire et j’ai eu beaucoup de difficulté à reposer ce roman.

J’ai adoré la façon dont les cadavres sont découverts l’un après l’autre et la manière dont Taylor va s’investir dans l’enquête et partir à la recherche d’indices.

Plus on avance dans ce livre et plus on sent la tension monter. L’univers légèrement glauque et macabre de ce thriller m’a énormément plu.

 

J’ai également été très captivée par l’intrigue qui est basée sur un univers de sorcellerie et de vampirisme et c’est avec grand plaisir que j’ai suivi les chapitres qui nous font suivre la vie et les pensées du tueur.

 

Ce roman aurait pu être un coup de cœur mais je lui ai trouvé un petit point négatif.

J’avoue que je n’ai trouvé aucun intérêt à la convocation de Baldwin à Quantico et les passages où on peut le suivre occupé d’essayer de régler une ancienne affaire m’ont paru longs.

J’aurais préféré que Baldwin reste aux côtés de Taylor pour l’aider à résoudre l’enquête principale.

 

En bref, même si j’ai trouvé certaines longueurs à ce roman, j’ai été captivée par l’enquête principale et j’ai passé un excellent moment.

 

 

Mais encore?

Histoire de vous tenter un peu plus, voici le trailer du roman.

       

Je tiens encore une fois à remercier les Editions Harlequin pour cette belle découverte de leur collection Mosaïc.
 

Partager cet article

Repost 0

La petite fille qui disparut deux fois (Andrea Kane)

Publié le par isa1977

http://imageshack.us/a/img210/2324/lapetitefillequidisparu.jpg

 

Il aurait suffi qu’elle tourne la tête… Elle aurait alors aperçu, dans une voiture, sa petite fille qui luttait pour échapper à son ravisseur. Mais Hope n’a rien vu de tout cela car elle ne pensait qu’à une chose : rentrer à la maison où, pensait-elle, l’attendait son petit ange.

La juge aux affaires familiales Hope Willis de White Plains n’a désormais plus qu’une raison de vivre : retrouver sa fille Krissy, cinq ans, qui vient d’être enlevée. Aussi, luttant contre le désespoir et refusant d’envisager le pire, elle décide de faire appel à la profileur Casey Woods et à son équipe peu conventionnelle de détectives, les Forensic Instincts – des enquêteurs privés réputés pour leur ténacité et leurs succès dans des affaires particulièrement délicates.
Très vite, alors que des secrets du passé refont surface, Hope comprend que le temps est compté et que le sort de Krissy se joue sans doute à très peu de choses. A un détail jusqu’alors passé inaperçu, au passé trouble de sa propre famille… Quoiqu’il en soit elle va la retrouver, dût-elle pour cela tout perdre et affronter l’inconcevable.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

 

Quand les éditions Harlequin m’ont proposé de découvrir ce roman de leur collection Mosaïc, je n’ai pas hésité une seule seconde. Le titre de ce bouquin et sa quatrième de couverture sont très intriguants.

 

J’ai été happée par ce livre du début à la fin, une fois que je l’ai ouvert, il m’a été très difficile de le reposer. « La petite fille qui disparut deux fois » vient s’ajouter à mes coups de cœur de cette année.

 

Au niveau de l’histoire, on se trouve directement plongé dans l’ambiance, on avance de rebondissement en rebondissement et on sent la tension monter au fil des pages.

Ce que j’ai énormément apprécié c’est qu’on se retrouve avec un enlèvement d’enfant qui est similaire à un autre qui s’est déroulé une trentaine d’années plus tôt.

 

 

Au niveau des personnages, j’ai adoré l’équipe des Forensic Instincts et leur façon d’enquêter. Ils se complètent à merveille et apportent un certain dynamisme à l’histoire. J’aurais aimé en savoir encore un peu plus sur ces différents équipiers.

Claire est également très touchante grâce à ses dons de voyances et j’ai beaucoup aimé le plus qu’elle apporte à l’enquête et le fait qu’elle pouvait ressentir les émotions de Krissy.

Bien sûr, il ne faut pas oublier Hope, j’ai énormément ressenti son inquiétude pour sa fille au cours du bouquin.

 

Je ne me suis à aucun moment doutée de la fin de ce roman et j’ai adoré me poser des questions jusqu’à la dernière minute.

 

En bref, je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman qui est pour moi un coup de cœur et je serais ravie de découvrir les Forensic Instincs au cours d’une prochaine enquête.

 

Je remercie les Editions Harlequin pour cette merveilleuse découverte de leur collection Mosaïc.

 


Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>