Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

17 articles avec michel lafon

Insaisissable, tome 1.5 : Ne me résiste pas de Tahereh Mafi

Publié le par isa1977

!!!!!!!RISQUE DE SPOILER SI VOUS N'AVEZ PAS LU LE TOME 1 ET 2!!!!!!!!!

JULIETTE M'A ECHAPPE

J'AI ECHOUE

ELLE ME DETESTE

JE ME DETESTE D'AUTANT PLUS

ELLE ME DETRUIT DE L'INTERIEUR

JE DEVIENS FOU

Je suis tombé amoureux d'elle. Ca fait tellement mal. 

De toute ma vie, je n'ai jamais ressenti ça. J'ai éprouvé la honte et la lâcheté, la faiblesse et la force. J'ai connu la terreur et l'indifférence, la haine de soi et le dégoût de tout. Et pourtant je n'ai jamais connu un sentiment aussi atroce, aussi paralysant. Et ça ne fait qu'empirer.

Entrez dans l'esprit tourmenté de Warner.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Après avoir eu un coup de cœur pour le tome 1 et le tome 2 de cette saga, j’étais super ravie de découvrir cette nouvelle qui est consacrée à Warner.

Quel bonheur de pouvoir ce plonger dans cet entre deux en attendant le tome 3.

La couverture est magnifique et nous permet de mettre un visage sur le personnage de Warner.

 

Dans cette nouvelle, on retrouve le style fluide et entraînant de Tahereh Mafi avec beaucoup de plaisir.

 J’aurais pu le lire ce roman d’une traite mais, comme je l’ai commencé  dans la salle d’attente de chez le médecin, j’ai du le refermer. J’étais tellement prise dans l’histoire que j’ai ressenti une grande frustration de devoir repousser la suite de la lecture à plus tard.

Warner est un personnage qui m’a beaucoup intrigué dans les deux premiers tomes de la série et j’ai adoré apprendre à le connaître. Le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue nous permet de nous plonger dans ses pensées les plus profondes. On découvre un Warner tout à fait différent et très attachant. On ne peut s’empêcher de le prendre en pitié et de ressentir de la tristesse pour lui.

On apprend également à connaître un peu plus le père de Warner avec qui je n’arrive pas du tout à accrocher et quand on voit les réactions de son père on ne peut que plaindre ce pauvre Warner et on arrive à mieux comprendre les réactions de Warner.

Juliette est également présente dans ce tome, on continue à la découvrir à travers les écrits de son carnet sur lequel Warner à réussit à mettre la main. Quel bonheur de la découvrir à travers ses écrits.

 

 

A la fin du roman, on peut découvrir la magnifique couverture du tome 3 que j’ai hâte de découvrir. Je suis tellement accro à cette série que je me demande comment je vais faire pour attendre jusqu’à la sortie de ce troisième opus.

 

 

En bref, encore une fois j’ai été conquise par l’écriture de l’auteure et ce roman est un coup de cœur comme les deux premiers de la saga. Une chose est certaine, après la lecture de cet ouvrage, je ne verrais plus Warner de la même manière.

 

Je tiens à remercier les Editions Michel Lafon pour cette merveilleuse découverte.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

Terra Wilder, tome 2 : Capitaine Wilder (Anne Robillard)

Publié le par isa1977

!!!! Risque de spoilers si vous n'avez pas lu le premier tome!!!!!

Quinze ans se sont écoulés depuis la dernière partie entre le magicien et le sorcier. La petite ville de Little Rock a changé son nom pour celui de Nouvelle-Camelot et s'est graduellement transformée en magnifique cité médiévale, connue dans le monde entier.
Persuadés que le jeu ne reprendra que dans cent ans, Terra et Amy Wilder ont élevé leurs jumeaux en toute quiétude, les laissant développer leurs talents respectifs. Mais ils ont négligé un détail. N'ayant pas suivi la procédure d'abdication à la fin du match, Terra est toujours le chef de la Table Ronde.
Pressé de devenir le maître du monde, le sorcier se sert de ce petit oubli pour revenir à la charge. Il sait très bien que le successeur du vieux magicien n'est pas tout à fait prêt à se mesurer à lui et qu'il pourra ainsi le vaincre sans difficulté. Ce qu'il ignore, cependant, c'est que la prépotence et la fourberie ne font pas le poids devant l'amitié et la loyauté.
Cette aventure nous fait découvrir non seulement une tranche d'histoire ancienne, mais aussi la force du destin qui réunira deux frères.

Qu'est-ce que j'en pense?

Si vous me suivez régulièrement, vous devez vous douter à quel point j’étais aux anges quand j’ai reçu ce deuxième tome de Terra Wilder car je n’ai jamais été déçue de l’écriture d’Anne Robillard.

 

Ce roman ne fait aucune exception à la règle. Encore une fois, j’ai été conquise par l’écriture entrainante de l’auteure. Quel bonheur de s’évader dans le monde de Terra Wilder. Je suis entrée dans ce deuxième tome comme si j’étais sortie du précédent la veille car il commence par un petit rappel des évènements qui se sont passés, il y a quinze ans.

 

J’ai vraiment adoré la façon dont Anne Robillard décrit l’univers médiéval. On a réellement l’impression d’y être avec nos héros et j’ai appris des choses que j’ignorais.

Encore une fois, l’auteure a su me captiver en  introduisant dans cet ouvrage des révélations tout à fait inattendues, de l’action et des rebondissements. Il m’a été très difficile de le lâcher tellement j’étais happée par ce monde magique. 

 

Au niveau des personnages, je les ai trouvés très attachants surtout Aymeric et Melissa qui sont deux ados aux personnalités très différentes. C’est ce qui fait la richesse de leur relation.

Jacob, qui fait son apparition dans ce deuxième tome, est également très intéressant car on apprend à le connaître un peu à la fois et son arrivée m’a très agréablement surprise.

Par contre, je me suis beaucoup plus attachée aux ados qu’à Terra Wilder car je me suis surtout beaucoup inquiétée pour Jacob et Aymeric. Quelle tension j’ai ressenti pour eux.

 

En bref, si vous êtes fans d’Anne Robillard, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette saga qui est, pour moi, un coup de cœur.

Partager cet article

Repost 0

Lina et la forêt des sortilèges, tome 1 : La tombola des démons (Serge Brussolo)

Publié le par isa1977

LINA a un drôle de métier: infirmière pour créatures imaginaires abandonnées. Alors qu'elle se lie d'amitié avec elles, elle découvre que le directeur de l'établissement hait toute forme d'imagination et veut anéantir ses patients en leur injectant un affreux sérum de réalité! La jeune fille décide alors de se réfugier avec ses amis dans la forêt des sortilèges. Là-bas, les évadés découvrent une étrange cité. Leur passeport d'entrée? Un ticket de tombola qui définira leur identité. Si Lina devient l'enfant chérie d'un couple de nobles, Kanzo, le kangourou jaune, se voit transformé en mouton et Toddy, l'ours timide, prendra la place d'un condamné à mort! Pour les sauver, Lina devra apprendre à jouer du hasard pour inverser le sort...

OSEREZ-VOUS TOURNER LA ROUE DU DESTIN?

Qu'est-ce que j'en pense?

Quand j’ai vu que les Editions Michel Lafon proposait ce premier tome de Lina et la forêt des sortilèges en partenariat, j’ai eu envie de me laisser tenter car j’aime beaucoup les livres jeunesses.

 

J’aurais également aimé le faire découvrir à mon fils qui va avoir 8 ans en septembre mais je pense que j’attendrais encore entre six mois et un an car il n’est pas prêt à lire de si longues histoires.

J’ai hâte qu’il puisse s’y plonger dans quelques temps car je sais qu’il va l’univers de Lina va beaucoup lui plaire.

 

Ce petit roman tout mignon est un régal, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Lina qui m’a fait retomber en enfance.

 

Je ne connaissais Serge Brussolo que de nom, je n’avais jamais lu de roman de cet auteur mais j’aime beaucoup son écriture fluide et entrainante.

 

Une fois la première page de ce bouquin tournée, j’ai eu beaucoup de mal à le reposer. On avance de rebondissements en rebondissements et on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur ce qui va arriver.

On entre dans un univers magique vraiment superbe et j’ai trouvé l’idée des amis imaginaires très originale et très bien exploitée.

La petite phrase « Oserez-vous tourner la roue du destin ? » qu’on peut retrouver en dessous de la quatrième de couverte m’a énormément intriguée.

 

Au niveau des personnages, je me suis directement attachée à Lina et à son côté protecteur avec toutes les personnes qu’elle va rencontrer.

On se sent embarqué avec notre héroïne dans l’histoire et on vraiment l’impression d’être dans le décor avec elle. 

Quant aux différentes créatures et aux amis imaginaires, ils sont très bien décrits et on peut se les imaginer sans soucis.

 

En bref, petits et grands, je ne peux que vous conseiller de découvrir ce bouquin qui va vous faire voyager et faire travailler votre imagination.

Quant à moi, je le garde bien au chaud pour mon fils dans la bibliothèque et je vais continuer à découvrir l’univers de Serge Brussolo avec Peggy Sue dont les 3 premiers tomes ont rejoint ma PAL.

 

Je tiens à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de passer un très bon moment avec ce petit livre jeunesse.

Partager cet article

Repost 0

Struck : Comment foudroyer sa réputation en un éclair (Chris Colfer)

Publié le par isa1977

Clover, c'est l'enfer sur terre. Et c'est dans cette ville perdue au milieu de nulle part que Carson est coincé avec sa mère, une déglinguée sous médocs. Il n'a qu'une chose en tête: s'échapper de là au plus vite pour l'université de Northwestern, et commencer une brillante carrière de journaliste. Seulement, pour y être admis, il doit créer un magazine littéraire.

Vaste entreprise que de motiver ses camarades qui ne s'intéressent qu'à l'écriture de textos! Une seule solution pour les impliquer dans le projet: le chantage. Qu'arriverait-il si le beau gosse du lycée apprenait que sa petite copine pom-pom girl couche avec le coach dans son dos? Ou que la première de la classe n'hésite pas à envoyer des photos d'elle nue à n'importe qui sur Internet? Mais à forçe de jouer les corbeaux, Carson risque de se brûler les ailes...

Qu'est-ce que j'en pense?

Au départ, quand j’ai vu ce livre, je ne connaissais pas du tout l’univers de Glee et il ne m’attirait pas plus que ça. Mais, à force de lire des avis positifs, il m’a de plus en plus tentée et j’ai profité d’un partenariat entre Livraddict et les Editions Michel Lafon pour découvrir Struck.

Finalement, je ne regrette pas du tout d’avoir découvert ce roman car il m’a fait passer un excellent moment de détente.

 

Une fois la première page tournée, j’ai eu beaucoup de mal à le reposer tellement j’ai été happée par l’humour et  l’écriture simple, fluide et entrainante de Chris Colfer.

J’ai mis quatre jours à le lire mais c’est vraiment par manque de temps car, si j’avais eu plus de temps à accorder à cet ouvrage, j’aurais pu le lire en une journée.

 

J’ai énormément apprécié les différentes références comme celles à Harry Potter, à Hunger Games ou encore à Charlie et la chocolaterie que l’on peut retrouver au fil des pages de Struck.

 

Au niveau des personnages, je me suis directement attachée à Carson, à son arrogance et à son humour noir. J’ai adoré découvrir son histoire à travers son journal intime car ça m’a permis de me sentir encore plus proche de lui.

J’ai également beaucoup apprécié la manière dont il décide de créer son magazine littéraire et la façon très originale qu’il utilise pour trouver des personnes pour l’aider dans la réalisation de cette revue.

D’ailleurs, en parlant de ce magazine littéraire, j’avoue que j’étais bien contente de pouvoir le découvrir un peu avant la fin du roman car je l’ai trouvé très agréable.

J’ai trouvé que la grand-mère de Carson était aussi très attachante et j’ai énormément apprécié la relation qu’elle a avec son petit-fils.

Quant à la mère de Carson, elle ne m’a pas plu du tout, je l’ai trouvée très agaçante.

Les autres protagonistes, même s’ils sont secondaires, apportent tous une petite touche très agréable au roman.

 

En bref, ce roman rempli d’humour m’a beaucoup faire rire et  m’a donné envie de découvrir  le monde de Glee que je ne connaissais pas du tout. Et je ne manquerais pas de voir l’adaptation cinématographie de Struck dès que possible.

 

Je tiens à remercier Livraddict et les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de découvrir cet agréable roman.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Reviens-moi (Rachel Ward)

Publié le par isa1977

Sur la rive d'un lac gelé, Carl se réveille au côté d'une jeune fille tremblante et glacée alors que les pompiers emportent le corps sans vie de son frère.

Que s'est-il passé dans l'eau?

Aucun souvenir...

Il n'a q'une certitude: seule cette inconnue peut l'aider à retrouver la mémoire. Mais n'est-il pas dangereux de vouloir la vérité à tout prix? Car lorsque les souvenirs refont surface, il est trop tard pour les enfouir à jamais.

Qu'est-ce que j'en pense?

J’ai découvert ce roman sur la page Facebook des Editions Michel Lafon jeunesse un peu avant sa sortie et je dois dire que rien que le nom de Rachel Ward m’a directement donné envie de succomber à la tentation. La quatrième de couverture a également réussit à attiser ma curiosité.

 

Après le group de cœur que j’avais eu pour la saga « Intuitions » de l’auteure, j’attendais beaucoup de « Reviens-moi ». J’avais certainement même beaucoup trop d’attentes car ce roman n’est pas vraiment à la hauteur de la trilogie « Intuitions » et mon avis sera assez mitigé.

 

Ce roman commence par un prologue très prometteur qui a directement réussit à me captiver. Je m’attendais donc à ce qu’il en soit de même pour la suite de l’histoire. Sauf qu’une fois le premier chapitre entamé, j’ai eu beaucoup de difficulté à me plonger dans l’histoire et à m’attacher à Carl. J’ai ressenti comme un manque d’action et j’ai eu comme une impression de tourner en rond.

 

Heureusement, cette difficulté est passée après quelques chapitres et j’ai commencé à trouver l’histoire beaucoup plus prenante. Je me suis retrouvée complètement happée par l’univers riche en rebondissements et en révélations que Rachel Ward a réussit à créer.

 

Je me suis également beaucoup attachée à Carl et quelle angoisse j’ai ressenti pour lui. Le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue m’a permis de me sentir encore plus proche de lui et j’avais l’impression d’être avec lui dans cette aventure.

Neisha est également très attachante. J’ai beaucoup apprécié la façon dont elle va évoluer et je me suis surprise plus d’une fois à angoisser pour elle.

La relation qui va se créer entre nos deux personnages est vraiment très agréable et donne un plus à l’histoire.

 

Par contre, après m’être inquiétée autant pour nos deux personnages, je ne m’attendais pas une telle fin et j’ai été un peu déçue. Cette impression de tourner en rond que j’ai ressentie dans les premiers chapitres est revenue.

 

En bref, malgré les difficultés que j'ai éprouvées avec le début et la fin de Reviens-moi, j'ai quand même passé un bon moment et, si vous voulez en savoir plus sur Carl et Neisha, n'hésitez pas à vous laisser tenter.

 

Je tiens à remercier les Editions Michel Lafon et plus particulièment Camille pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

Publié dans Michel Lafon, Fantastique

Partager cet article

Repost 0

Insaisissable, tome 2 : Ne m'échappe pas (Tahereh Mafi)

Publié le par isa1977

                                               

Mon pouvoir est chaos

Je suis leur unique espoir

Ils me recherchent

Je leur échapperai

Ils veulent me posséder

Personne ne peut m'atteindre

Ils me croient faible

Je les briserai

Lui seul peut me sauver

L'aimer c'est le condamner

Qu'est-ce que j'en pense?

Après avoir eu un coup de cœur pour « Ne me touche pas », j’étais bien contente d’avoir « Ne m’échappe pas » à portée de main car j’avoue que j’étais impatiente de me plonger dans ce deuxième tome.

Dans cet opus, j’ai retrouvé l’écriture fluide et entrainante de Tahereh Maffi avec un très grand plaisir et j’ai été tout aussi conquise que par le premier.

Une fois plongée dans ce roman, je ne me suis pas rendue compte de la vitesse à laquelle les pages se tournaient tellement j’ai été happée par l’histoire.

L’auteure nous fait avancer de rebondissements en rebondissements et, à plusieurs moments, j’ai ressenti de la peur pour les différents personnages.

 

En parlant de nos divers protagonistes, j’ai trouvé que Juliette restait très fidèle à elle-même et j’ai aimé suivre son évolution. Encore une fois, grâce au fait que l’histoire soit racontée de son point de vue, j’ai vraiment pu ressentir les émotions en même temps qu’elle.

Souvenez-vous dans le premier tome, j’avais eu du mal avec Kenji et bien ici ça a été tout le contraire, j’ai adoré en savoir plus sur lui et son histoire m’a carrément captivée. Quel bonheur de retrouver son humour qui est toujours aussi présent.

L’évolution de Warner est également très intéressante et j’ai vraiment apprécié en apprendre plus sur lui.

Par contre, j’ai été un peu déçue qu’Adam, qui était mon personnage coup de cœur dans le premier tome, ne soit pas plus présent dans ce second volet car j’aurais voulu encore mieux le connaître.

 

Et les révélations dans tout ça ? Waouw, elles m’ont très agréablement surprise et à aucun moment je ne m’en serais doutée.

 

Quant à la finale, j’avoue qu’elle me fait me poser beaucoup de questions et j’espère trouver mes réponses à ces questions dans le tome 3.

 

En bref, un deuxième tome qui pour moi reste dans la lignée du premier et, après la lecture de ce roman,  je n’ai qu’une hâte c’est  de voir arriver le mois d’octobre pour avoir l’occasion de découvrir la suite.

 

Je tiens à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour cette merveilleuse découverte.

Partager cet article

Repost 0

Traqué, tome 1 (Andrew Fukuda)

Publié le par isa1977

http://img40.imageshack.us/img40/562/traque1.jpg

"A vrai dire, je ne pense pas qu'il reste un seul d'entre nous.

A part moi. Voilà ce qui arrive quand on est un mets délicat.

Une drogue dure. L'espèce s'éteint."

 

Gene est l'un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie: se faire passer pour l'un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu'il est un "homiféré". Cela fait dix-sept ans qu'il se fond parmi ceux qui n'hésiteraient pas à le tuer s'ils découvraient sa véritable nature.

Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l'évènement. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D'autant qu'une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu'il n'a pas le droit d'avoir. Des sentiments qui pourraient le trahier. 

Gene a la rage de vivre... mais vaut-elle le prix de son humanité?

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Quand j’ai repéré ce bouquin, j’avoue que la première chose qui m’a attirée est le titre.    Puis, j’ai été interpellée par sa couverture et cette phrase très tentatrice qu’on peut y trouver : «Cessez d’être la proie, devenez le chasseur ».

Ensuite, il y a également le résumé très prometteur de cet ouvrage qui a su attiser ma curiosité.

 

J’ai envie de commencer cette chronique par la chose qui m’a chiffonnée pour aller vers le positif car même si il y a un petit point négatif, j’avoue que ce roman est très agréable.

Venons-en à cette déception qui est la chasse homifère en elle-même. Je trouve qu’elle arrive assez tard dans l’histoire et j’aurais voulu que cette traque commence plus tôt et dure plus longtemps.

A part ce détail, j’ai passé un bon moment avec ce bouquin et j’ai été surprise de voir à quelle vitesse les pages se tournaient tellement l’écriture d’Andrew Fukada est attrayante et addictive.

 

L' idée de chasse homifère est très originale et les créatures sont très bien imaginées. Je préfère vous laisser découvrir ces êtres par vous-même car si je vous en parle, j’ai peur de vous en dire trop et de vous spoiler. Ce qui serait dommage.

 

Au niveau des personnages, Gene est très attachant et, le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue, nous permet de nous glisser dans sa peau et de ressentir les émotions. Je me suis retrouvée avec notre héros dans cette atmosphère pesante remplie de rebondissements et de tension. Que d’inquiétude j’ai éprouvé pour lui, je ne pouvais m’empêcher de me demander ce qui allait arriver à  Gene. Jai ressenti beaucoup d’admiration pour notre protagoniste tellement il est courageux et intelligent.

 

J’ai été très agréablement surprise par la révélation de la fin, à aucun moment, je ne m’étais imaginé une telle chose. Et après cette agréable finale, je n’ai qu’une seule hâte c’est de découvrir le tome 2.

 

En bref, si vous avez d’en savoir plus sur ces homiférés, n’hésitez pas à découvrir ce premier tome. Quant à moi, dès que c’est possible, je vais lire le deuxième opus de cette série pour connaître la suite.

 

Un grand merci aux Editions Michel Lafon pour cette belle découverte.

Partager cet article

Repost 0

Les filles pensent que... la vie de couple n'est pas un conte de fées ! (Lucie de Paola)

Publié le par isa1977

http://img16.imageshack.us/img16/9527/lesfillespensentque.jpg

Normalement, la princesse attend sagement dans sa tour que le prince vienne la délivrer du dragon, de la sorcière ou de la méchante belle-mère, voire des trois à la fois, qui la gardent prisonnière. Tout le monde connaît la suite : ils se pacsèrent et eurent beaucoup d’enfants. Fin.


Sauf que, voilà, les filles pensent, et elles aimeraient bien savoir ce qui se passe vraiment après le baiser du prince. Trouver chaussure à son pied, fût-elle en vair, c’est bien, mais faudrait voir à ce que, minuit venu, elle ne se transforme pas en charentaise de pantouflard !


Lucie de Paola se pose les vraies questions sur le couple : le prince restera-t-il charmant ? Qui s’occupe de ranger le palais ? Faut-il siffler en lavant des chaussettes sales ? Et au final, la méchante belle-mère est-elle vraiment un mythe ? 

 

Un livre indispensable pour jeter quelques paillettes de fée sur sa vie de couple.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

La première chose qui m’a attirée chez ce livre est son titre. Ensuite, j’ai été curieuse de lire sa quatrième de couverture qui m’a directement emballée.

Quand il est arrivé dans ma BAL et que j’ai l’ai eu entre les mains, j’ai été énormément conquise par sa superbe couverture rose et très girly.

Tout d’abord avant de commencer ma chronique,  j’ai envie de faire une petite parenthèse pour vous dire combien les illustrations  de ce bouquin sont magnifiques.

 

J’ai passé un excellent moment en compagnie de ce roman. Dès les premières pages, l’auteure nous fait entrer dans le vif du sujet avec beaucoup d’humour et de talent. On ne peut s’empêcher de sourire voire même d’avoir un bon fou rire en tournant les pages de ce livre.

Une fois que j’ai commencé ce bouquin, il m’a été difficile de le poser, je l’ai lu en à peine quelques heures tellement il est prenant.

Cet ouvrage est très réaliste et je suis certaine qu’on s’est tous retrouvés un jour dans l’une ou l’autre des situations évoquées au fil des pages. Je trouve que c’est un très beau clin d’œil aussi bien pour les personnes en couple que pour les célibataires.

J’ai beaucoup apprécié la façon dont ce roman est écrit.

Tout d’abord, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir les témoignages qu’on peut retrouver tout au long du bouquin.

Ce qui m’a également beaucoup plu est le fait que Lucie de Paola s’appuie sur des faits et des témoignages réels pour nous raconter des anecdotes de la vie de célibataire à celle de couple.

 

Mon plus grand regret a été d’arriver à la fin de ce bouquin, j’aurais voulu continuer à sourire en lisant d’autres anecdotes tellement les différentes situations m’ont amusée.

 

 En bref, après la lecture de ce bouquin, je n’ai qu’une envie c’est d’essayer de me procurer le tome 1 : « Les filles pensent que…il faut embrasser beaucoup de crapauds avant de trouver le prince charmant » pour retrouver l’humour de l’auteure.

 

 

Mais encore?

Si après avoir lu le bouquin, vous en voulez encore et que vous voulez suivre l'actualité de l'auteure, je vous conseille d'aller découvrir son blog.

 


Je tiens à remercier Camille ainsi que les Editions Michel Lafon pour cette merveilleuse découverte.

 


 

Publié dans Michel Lafon, Chick-lit

Partager cet article

Repost 0

Terra Wilder, tome 1 : Qui est Terra Wilder? (Anne Robillard)

Publié le par isa1977

http://img845.imageshack.us/img845/8558/quiestterrawilder1.jpg

Souhaitant oublier l'accident tragique dans lequel il a perdu sa femme et qui a faillit lui coûter la vie, Terra Wilder s'installe à Little Rock, une petite ville tranquille du Canada, afin d'y enseigner la philosophie. Ce nouveau projet va lui permettre de se reconstruire. Du moins l'espère-t-il.

Or dès son arrivée d'étranges phénomènes se produisent: ses étudiants se mettent à le vénérer, les arbres cherchent à l'agripper sur son passage, le fantôme de son épouse vient le hanter. Il découvre aussi que ses mains possèdent un pouvoir de guérison. Coïncidence? Fatalité?

Alors que Terra s'adapte enfin à son quotiidien, le passé ressurgit comme un cauchemar, l'obligeant à replonger dans le projet secret sur lequel il travaillait aux Etats-Unis avant l'accident. Et si cet homme mysétérieux était bien plus qu'un simple scientifique devenu professeur de philosophie?


"Connais-toi toi-même"


Qu'est-ce que j'en pense?

Souvenez-vous, j’ai découvert Anne Robillard avec Les Ailes d’Alexanne et les deux tomes que j’ai lus ont été des coups de cœur. Ensuite, j’ai eu l’occasion de découvrir le tome 1 des Chevaliers d’Emeraude qui lui aussi a été un coup de cœur.

Quand j’ai vu  «Qui est Terra Wilder », j’ai donc eu très envie de le lire car j’étais curieuse  de savoir si ce premier tome me plairait autant que mes précédents coups de cœur pour l’auteure.


En commençant ce roman, je n’avais même pas lu la quatrième de couverture. La seule raison qui m’a tant attirée vers ce bouquin est le fait que ce soit Anne Robillard qui l’a écrit.

C’est avec un très grand plaisir que j’ai retrouvé la superbe plume de l’auteure qui encore une fois m’a permis de voyager et de m’évader. Ce bouquin est mon deuxième coup de cœur de l’année.

 

Ce qui fait la force de cette petite merveille est le fait qu’on a du mal à la classer dans un genre bien précis. On assiste à un mélange de styles littéraires qui va de la Fantasy, au fantastique en passant par la science-fiction.

 

Dès les premières pages, on se retrouve plongé dans l’univers de Terra, on apprend à le connaître un peu à la fois et on est vraiment impatient de savoir ce qu’il va lui arriver. J’ai été totalement conquise par cet homme et ses différents pouvoirs. J’étais tellement prise par l’histoire que j’ai pu ressentir les émotions à sa place.

Au niveau des autres personnages, j’ai également beaucoup apprécié Amy et sa façon d’être très attentionnée avec Terra.

Bien sûr, il ne faut pas oublier Sarah et ses apparitions qui m’ont transportée. J’avais vraiment l’impression de l’avoir en face de moi à chaque fois qu’elle apparaissait.

Les autres protagonistes ont tous un rôle important dans l’histoire et sont tous très bien imaginés.

 

Les descriptions sont très bien faites, il n’y en a ni trop, ni trop peu et elles nous permettent de nous plonger dans le monde de notre héros principal et d’imaginer les décors pour encore mieux accrocher à l’histoire.

 

L’intrigue est très bien ficelée et, au plus j’avançais, au plus je sentais l’angoisse monter car j’étais très inquiète pour Terra et je voulais que tout se passe bien pour lui.

L’auteure a également su me captiver en ajoutant à l’histoire certaines révélations qui m’ont très agréablement surprise.

 

En bref, j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Terra et, après ce nouveau coup de cœur, je ne peux que vous confirmer que je suis complètement fan d’Anne Robillard. Si vous ne connaissez pas cette auteure et que vous aimez la Fantasy, je ne peux que vous conseiller de la découvrir de toute urgence.

 

Je tiens à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de découvrir cette petite merveille.

 

http://hylyirio.files.wordpress.com/2012/07/grande-bannic3a8re.jpg?w=640&h=291

 

J'ai également lu ce bouquin dans le cadre du challenge "A la découverte de vos incontournables" organisé par ma chérie Hyly.

Publié dans Michel Lafon, Fantastique

Partager cet article

Repost 0

C'est mon premier jour d'école... tous les jours (R.L. Stine)

Publié le par isa1977

http://img14.imageshack.us/img14/1000/coler.jpg

Le jour de la rentrée, dès le réveil, les catastrophes s'enchaînent pour Artie. D'abord, il tombe du lit. Aïe. Puis son frère lu renverse du sirop sur la tête. Trop tard pour se laver, il part à l'école avec les cheveux poisseux. Sur le chemin, il trébuche dans une flaque d'eau, on dirait qu'il s'est fait pipi dessus. Et lorsqu'il arrive enfin à l'école, les choses empirent. Vivement que cette journée soit terminée!

Seulement voilà, le lendemain, Artie se réveille et tombe du lit. Puis son frère lui renverse du sirop sur la tête... Horreur! Serait-il en plein cauchemar? Artie pourra-t-il se sortir de ce cycle infernal avant que son premier jour d'école recommence... pour toujours!

 

Qu'est-ce  que j'en pense?

Quand j’ai vu que ce bouquin était proposé en partenariat, j’ai eu directement envie de le découvrir. La première chose qui m’a attirée c’est le nom de son auteur. Et oui à chaque fois c’est un plaisir pour moi de lire R.L. Stine et ses « Chair de poule » que je commence seulement à découvrir.

Le titre de ce roman est également très accrocheur, il nous donne envie de nous plonger dans l’histoire pour en savoir plus.

 

« C’est mon premier jour d’école...tous les jours » n’est pas un « Chair de poule » mais on y retrouve bien l’écriture simple et fluide de l’auteur.

Ce bouquin est très agréable pour les enfants car le vocabulaire est bien adapté et puis la rentrée des classes et le changement d’école est un thème dans lequel beaucoup de jeunes lecteurs se sont sans doute retrouvés à cette période de l’année.

Mais ce roman s’adresse également à nous qui avons passé l’âge et qui voulons retomber en enfance.

 

Je me suis tellement sentie entraînée par l’histoire que je n’ai pas vu les pages se tourner.

Le personnage principal, Artie, est très attachant et on ne peut que le prendre en pitié avec toutes les mésaventures qui lui arrivent le jour de la rentrée scolaire dans sa nouvelle école. On a envie que cette journée s’achève pour lui et que les choses prennent une autre tournure et on se dit qu’on n’aimerait pas être à sa place.

 

Les descriptions sont très bien faites, on peut réellement s’imaginer Artie dans l’école ainsi que les décors.

 

La fin est vraiment très bien imaginée, j’avoue qu’à aucun moment je ne me suis doutée que le bouquin se terminerait de cette façon.

 

En bref, si vous aimez les « Chair de poule » et que vous cherchez une lecture agréable et un bon moment de détente, je ne peux que vous recommander de découvrir ce roman.

 

Je tiens à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de retomber en enfance avec ce bouquin.

 

 

 

http://hylyirio.files.wordpress.com/2012/08/liiiimage5.png?w=640

 

J'ai également lu ce bouquin dans le cadre de la quatrième édition du Challenge "Lire en thème" organisé par mon amie Hylyirio.

 

Publié dans Michel Lafon

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>