Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

32 articles avec fantastique

Les Costello, saison 1, épisode 4 dans lequel c'est quand même pas un fantôme qui va faire peur à un vampire, si ? de Laurent Bettoni

Publié le par isa1977

Chaud, chaud, chaud entre Youri Davchenko et Sergueï Volonine.

Chaud, chaud, chaud, entre Louisa et Raffaele.

 

Qu’est-ce que j’en pense ?

Je suppose que si vous me suivez régulièrement, ça ne sert à rien que je vous dise à quel point j’apprécie les Costello.

Ce quatrième épisode ne déroge pas à la règle car il n’y a rien à faire plus je découvre cette série plus j’y deviens accro.

Laurent Bettoni nous dévoile un peu plus à chaque fois des protagonistes très agréables à découvrir en mêlant de façon plaisante humour et suspense.

On peut dire que cet opus commence très fort avec Davchenko, j’ai beaucoup apprécié découvrir ce personnage et j’ai hâte d’en savoir un peu plus sur lui.

Augusta et Dante sont toujours aussi géniaux et plus j’avance dans les épisodes plus ils me font rire.

Louisa qui est assez calme et effacée dans les précédents volumes m’a énormément surprise par sa façon de se faire remarquer.

Quant à Raffaelle, j'ai beaucoup apprécié les révélations que l'on découvre à son sujet.

 

En bref, je ressors encore plus conquise de cet opus qui m’a permis d’en savoir plus sur les différents personnages qui sont de plus en plus intéressants. Et, si vous aimez l’humour et les vampires, je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter.

 

Je tiens à remercier Laurent Bettoni pour m'avoir permis de découvrir ce quatrième épisode.

 

Et bien sûr, au cours de la lecture, Augusta n'a pas pu s'empêcher de nous glisser une petite chanson dans la tête. 

Partager cet article

Repost 0

R.I.P. de Lilou Vermont

Publié le par isa1977

Lisa a un don. Depuis toujours elle est extra-lucide. Elle ne sait pas pourquoi, elle est née comme ça.
Hypersensible aux gens qui l’entourent, capable de capter leurs auras et de déceler leur nature profonde, elle subit de plein fouet les existences de ces inconnus qu’elle croise.
Ce pouvoir qui pèse sur sa vie comme une malédiction, elle l'a toujours caché, même à David, son mari. Même à ses amies et collègues hôtesses de l’air. Elle n’espère qu’une chose, que l’étrange pouvoir de sa vue la laisse un jour en paix.

Mais une rencontre singulière pourrait bien faire changer le cours des choses...

 

Qu'est-ce que j'en pense?

La première chose qui attiré mon attention sur ce livre est sa magnifique couverture avec cet œil coloré. Ensuite, j’ai trouvé son résumé très prometteur et intriguant et j’ai eu envie d’en savoir plus sur le fameux don de Lisa.

 

 

Une fois plongée dans ce roman, j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher tellement j’étais happée par l’écriture fluide et entraînante de Lilou Vermont. Il faut dire que les courts chapitres donnent un certain rythme à l’histoire. Arrivée à la fin de chaque chapitre, j’avais cette envie de continuer pour savoir ce qui allait se passer dans le suivant.

 

 

J’ai été conquise par le côté surnaturel de cet ouvrage. L’auteure a exploité cet univers fantastique avec beaucoup de talent et l’intrigue est très originale.

 

 

Au niveau des personnages, j’ai eu un coup de cœur pour Lisa. Le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue m’a permis de me plonger dans se peau et dans ses pensées. J’ai adoré la façon dont elle évolue. On apprend à la connaître un peu à la fois et c’est vraiment très plaisant.

J’ai également beaucoup apprécié Diego, le meilleur ami de Lisa et j’ai trouvé leur complicité très belle.

Il ne faut bien sûr par oublier Joseph qui est aussi un personnage très important à l’intrigue et c’est un plaisir de le découvrir un peu plus au fur et à mesure de l’histoire.

 

 

Je ne peux terminer ma chronique sans vous parler de la fin de ce roman que j’ai trouvée vraiment magnifique et émouvante.

 

 

En bref, comme vous pouvez le voir, j’ai été conquise par cet ouvrage et ses personnages et, si vous aimez les histoires surnaturelles, je ne peux que vous recommander de vous jeter dessus.

 

 

N'hésitez pas à aller découvrir la fiche du livre pour en savoir plus.

Partager cet article

Repost 0

Les Costello, saison 1, épisode 3 de Laurent Bettoni

Publié le par isa1977

Retrouvailles électriques entre Raffaele et Paolo. Quelque part en région parisienne, on signe une nouvelle version des accords franco-russes.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Après avoir beaucoup apprécié, les deux premiers épisodes de notre famille Costello complètement déjantée, j’étais impatiente de continuer cette série.

Plus j’avance dans cette saga, plus je la trouve intéressante et deviens accro.

 

 

On en apprend de plus en plus sur les différents protagonistes pour notre plus grand plaisir.

Je reste toujours très accrochée à Dante et Augusta, il n’y a rien à faire, ils sont attachants et hilarants.

Mais, il y a également un autre personnage qui commence à se démarquer des autres, il s’agit de Marco. On ne peut s’empêcher de rire à ses bêtises et aux situations dans lesquelles il se met. Je ne peux pas vous en dire trop pour ne pas vous spoiler mais ceux qui l’auront lu me comprendront. Mon passage préféré est celui du hérisson et de Marco.

 

 

Comme vous avez pu le comprendre, dans ce troisième épisode, Laurent Bettoni manie l’humour avec beaucoup de talent mais il installe également un suspense très agréable.

Je pourrais vous en dire tellement sur cet ouvrage mais je préfère m’arrêter là car je risque de me laisser emporter et de vous dévoiler des choses qui vous gâcheraient le plaisir de la lecture.

Si vous n’avez pas encore découvert Les Costello, Laurent Bettoni ainsi que la Collection Pulp et les Editions de la Bourdonnaye, je n’ai qu’une chose à dire foncez vous ne serez pas déçus. D’ailleurs, je sens que je ne vais pas tarder à me jeter sur le quatrième épisode.

 

 

Je tiens à remercier Laurent Bettoni pour m’avoir permis de découvrir ce troisième épisode.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Les Costello, saison 1, épisode 2 de Laurent Bettoni

Publié le par isa1977

Raffaele sort de prison, après une année d'incarcération. Marco joue avec le feu auprès de la femme d'un client…

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Après avoir découvert le premier épisode des aventures de cette famille complètement hilarante, je n’avais qu’une hâte, me jeter sur la suite. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la famille Costello.

Dès les premières lignes, l’histoire commence très fort. On assiste à la sortie de prison de Raffaelle sur un air des portes du pénitencier de Johnny Hallyday. Presque toute la tribu est là pour l’accueillir et se faire remarquer.

 

 

Mais dans ce second opus, nous n’assistons pas qu’à cette sortie de prison, il y a également le départ des Dubreuil dont se chargent Paolo  et Marco. J’ai adoré ce déménagement totalement loufoque.

 

 

Dans ce deuxième épisode, on apprend un peu plus à connaître certains personnages pour notre plus grand plaisir. Les personnages que j’ai préférés sont Dante et Augusta. Ils forment un duo hilarant qui ne cesse de se chamailler. Il n'y a pas à dire, je reste fidèle à Augusta qui arrive pour moi à se démarquer des autres membres de la famille.

 

 

 

En bref, je deviens de plus en plus accro à notre famille Costello et je ne peux que vous recommander de la découvrir. Quant à moi, l’épisode trois ne traiera pas longtemps dans ma PAL électronique.

 

Je tiens à remercier Laurent Bettoni pour m'avoir permis de continuer à découvrir cette série complètement hilarante.

 

Et un petit plus: la sortie de prison de Raffaelle en musique.

 

 

Après avoir découvert le premier épisode des aventures de cette famille complètement hilarante, je n’avais qu’une hâte, me jeter sur la suite. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la famille Costello.

Dès les premières lignes, l’histoire commence très fort. On assiste à la sortie de prison de Raffaelle sur un air des portes du pénitencier de Johnny Hallyday. Presque toute la tribu est là pour l’accueillir et se faire remarquer.

 

Mais dans ce second opus, nous n’assistons pas qu’à cette sortie de prison, il y a également le départ des Dubreuil dont se chargent Paolo  et Marco. J’ai adoré ce déménagement totalement loufoque.

 

Dans ce deuxième épisode, on apprend un peu plus à connaître certains personnages pour notre plus grand plaisir. Les personnages que j’ai préférés sont Dante et Augusta. Ils forment un duo hilarant qui ne cesse de se chamailler. Il n'y a pas à dire, je reste fidèle à Augusta qui arrive pour moi à se démarquer des autres membres de la famille.

 

En bref, je deviens de plus en plus accro à notre famille Costello et je ne peux que vous recommander de la découvrir. Quant à moi, l’épisode trois ne traitera pas longtemps dans ma PAL électronique.

Partager cet article

Repost 0

Les Costello, saison 1, épisode 1 de Laurent Bettoni

Publié le par isa1977

Premier contact avec les Costello, une famille pour le moins atypique.
Au fil des épisodes, suivez les heurs et malheurs d’une famille (dé) composée de déménageurs-brocanteurs suceurs de sang qui habitent sous le même toit et qui adorent se détester.

Vivant d’arnaques minables et de bricole, les Costello se situent loin, très loin, de l’idée qu’on se fait ordinairement des vampires, nobles, élégants et raffinés. Eux sont plutôt affreux, sales et méchants.
Ces voleurs de poules, tombés en disgrâce, n’appartiennent plus depuis des lustres à la caste supérieure de leur espèce. Ils cherchent par tous les moyens à récupérer leur fortune et leur grandeur, perdues au cours des siècles.
Dans leurs tentatives approximatives de redorer leur blason, ils vous feront toujours rire, parfois pleurer et souvent réfléchir sur la condition (in) humaine.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Après avoir eu un coup de cœur pour « Arthus Bayard & les maîtres du temps », j’avais très envie de continuer à découvrir Laurent Bettoni.

J’ai donc décidé de me laisser tenter par ce premier tome des Costello qui, il faut bien dire, n’a rien à voir avec Arthus Bayard comme m’avait dit l’auteur.

 

J’ai passé un très bon moment en compagnie de ce premier épisode des Costello. On y retrouve le style fluide et entraînant ainsi que l’humour de Laurent Bettoni avec un grand plaisir.

J’ai beaucoup apprécié les diverses références que l’auteur à réussit à intégrer à ce premier volet.

 

Ce qui est très agréable, c’est que ce sont de courtes histoires qui se lisent en à peine vingt minutes. Seulement, une fois qu’on en a terminé une on a envie d’avoir la suite et de les lire toutes l’une à la suite de l’autre tellement on se sent absorbé par l’univers de nos vampires.

 

 

Dans ce premier épisode, on apprend principalement à découvrir Augusta Costello que j’ai beaucoup appréciée. J’ai trouvé sa rencontre avec l’homme de la ville complètement hilarante.

 

Après la description de chaque personnage dans les dernières pages de l’ebook, j’ai hâte d’en savoir plus sur cette famille de déménageurs.

 

 

En bref, ce premier tome à réussit à me conquérir et j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de notre famille de déménageurs. Si vous cherchez une petite histoire légère entre deux pavés, n’hésitez pas à découvrir les Costello.

 

Partager cet article

Repost 0

Insaisissable, tome 1.5 : Ne me résiste pas de Tahereh Mafi

Publié le par isa1977

!!!!!!!RISQUE DE SPOILER SI VOUS N'AVEZ PAS LU LE TOME 1 ET 2!!!!!!!!!

JULIETTE M'A ECHAPPE

J'AI ECHOUE

ELLE ME DETESTE

JE ME DETESTE D'AUTANT PLUS

ELLE ME DETRUIT DE L'INTERIEUR

JE DEVIENS FOU

Je suis tombé amoureux d'elle. Ca fait tellement mal. 

De toute ma vie, je n'ai jamais ressenti ça. J'ai éprouvé la honte et la lâcheté, la faiblesse et la force. J'ai connu la terreur et l'indifférence, la haine de soi et le dégoût de tout. Et pourtant je n'ai jamais connu un sentiment aussi atroce, aussi paralysant. Et ça ne fait qu'empirer.

Entrez dans l'esprit tourmenté de Warner.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Après avoir eu un coup de cœur pour le tome 1 et le tome 2 de cette saga, j’étais super ravie de découvrir cette nouvelle qui est consacrée à Warner.

Quel bonheur de pouvoir ce plonger dans cet entre deux en attendant le tome 3.

La couverture est magnifique et nous permet de mettre un visage sur le personnage de Warner.

 

Dans cette nouvelle, on retrouve le style fluide et entraînant de Tahereh Mafi avec beaucoup de plaisir.

 J’aurais pu le lire ce roman d’une traite mais, comme je l’ai commencé  dans la salle d’attente de chez le médecin, j’ai du le refermer. J’étais tellement prise dans l’histoire que j’ai ressenti une grande frustration de devoir repousser la suite de la lecture à plus tard.

Warner est un personnage qui m’a beaucoup intrigué dans les deux premiers tomes de la série et j’ai adoré apprendre à le connaître. Le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue nous permet de nous plonger dans ses pensées les plus profondes. On découvre un Warner tout à fait différent et très attachant. On ne peut s’empêcher de le prendre en pitié et de ressentir de la tristesse pour lui.

On apprend également à connaître un peu plus le père de Warner avec qui je n’arrive pas du tout à accrocher et quand on voit les réactions de son père on ne peut que plaindre ce pauvre Warner et on arrive à mieux comprendre les réactions de Warner.

Juliette est également présente dans ce tome, on continue à la découvrir à travers les écrits de son carnet sur lequel Warner à réussit à mettre la main. Quel bonheur de la découvrir à travers ses écrits.

 

 

A la fin du roman, on peut découvrir la magnifique couverture du tome 3 que j’ai hâte de découvrir. Je suis tellement accro à cette série que je me demande comment je vais faire pour attendre jusqu’à la sortie de ce troisième opus.

 

 

En bref, encore une fois j’ai été conquise par l’écriture de l’auteure et ce roman est un coup de cœur comme les deux premiers de la saga. Une chose est certaine, après la lecture de cet ouvrage, je ne verrais plus Warner de la même manière.

 

Je tiens à remercier les Editions Michel Lafon pour cette merveilleuse découverte.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

Luxuria, tome 2 : Khaos de Frédérique De Keyser

Publié le par isa1977

Le chaos peut être envisagé tel un creuset où tout est virtuellement possible. Mais il peut aussi être pensé comme une rupture de l’équilibre… Alors devinez qui les anges accusent de mettre en péril l’ordre des choses du simple fait de son existence ? À les écouter, je suis le diable en personne ! Cela aurait peut-être été drôle si ces individus ne s’étaient pas ingéniés à transformer ma vie en un désordre indescriptible. Heureusement, je possédais quelques atouts de taille dans tout ce fatras: trois démons scandaleusement attirants et une entité aussi adorable que puissante. De vrais amis. Et même un peu plus.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Souvenez-vous, il y a deux mois, j’avais chroniqué et apprécié le premier tome de cette saga et j’étais très impatiente de découvrir la suite.

Voilà qui est chose faite et, j’ai retrouvé l’écriture fluide et entraînante de Frédérique de Keyzer avec un grand plaisir.

 

 

Ce tome 2 commence très fort, on entre directement dans l’action et, une fois la première page tournée, il est très difficile de le reposer car on a envie d’en savoir toujours plus sur ce qu’il va arriver à notre Slaine. D’ailleurs, le titre est très bien adapté à l’histoire car, on peut le dire, dès le départ c’est le chaos aussi bien pour les différents protagonistes que pour nous lecteur.

J’ai beaucoup apprécié la façon dont l’auteure joue avec nos émotions du début à la fin et, à ce niveau là, on peut dire qu’à aucun moment nous ne sommes épargnés.

 

 

Ysli et Madimi font leur apparition dans ce second opus. Ce sont deux personnages très intéressants que j’ai beaucoup appréciés. Que de suspense quand Ysli rentre dans l’histoire, on ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour Slaine et de se demander ce qu'il va lui arriver.

Quant à Madimi, j'ai aimé ses liens avec notre héroïne. L'évolution de la relation Slaine-Madimi est très agréable à suivre.

Dans ce second tome, Siatris est beaucoup plus présent et j'avoue qu'il m'a fait craquer. Quel bonheur d'apprendre à le découvrir un peu plus.

 

Mais je reste fidèle au premier tome et c’est Téli qui reste mon personnage préféré car il a toujours ce côté un peu mystérieux qui me plait beaucoup.

Par contre, je me suis complètement détachée de Sio et Voan, j’ai eu beaucoup de mal à supporter leurs réactions, même si à un moment on apprend le pourquoi de leur façon d’agir.

 

 

Arrivée à la fin de ce deuxième tome, je n’ai qu’une hâte découvrir la suite car, on peut dire qu’après cette finale, on ne peut pas en rester là.

 

 

En bref, j’ai encore une fois été conquise par la plume de l’auteure et je vais me jeter sur le tome 3 sans plus tarder.

 

Je tiens à remercier les Editions de la Bourdonnaye pour m'avoir permis de découvrir cette très agréable suite.

Partager cet article

Repost 0

A l'ombre des falaises de Chloé Bourdon

Publié le par isa1977

Nous sommes en 1901, dans un petit village des Cornouailles. Elisabeth vient de perdre son père et accepte difficilement la froideur de sa mère.
L’été où elle quitte l’enfance, elle comprend que derrière les apparences d’une petite bourgeoisie provinciale obsédée par la peur du scandale, se dissimulent des drames insoupçonnables, et des monstres qui rôdent, les soirs de pleine lune, dans l’ombre des falaises.

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Quand j’ai vu ce roman en partenariat sur le forum Book-Urban, j’ai eu envie de me laisser tenter car la couverture et le résumé m’ont directement attirée et, j’avoue que j’étais bien curieuse de savoir ce qu’il se passait à l’ombre des falaises.

 

Au départ, j’ai eu un peu de difficulté à accrocher et je me suis demandée comment en si peu de pages l’auteure allait réussir à me faire changer d’avis mais, une fois, ce début difficile passé, j’ai eu beaucoup de mal à lâcher le roman.

 

Chloé Bourdon a réussit à créer un monde fantastique, mythologique et policier très agréable. Cet ouvrage est bourré d’action et quel bonheur d’avancer de rebondissements en rebondissements. C’est également avec plaisir, qu’au fil des pages, on découvre certaines révélations très intéressantes.

 

Les décors et la période choisies sont très agréables et les descriptions sont très bien faites, on peut s’imaginer sans soucis les lieux.

J’ai également beaucoup apprécié les références au roman Dracula de Bram Stocker qui a été un coup de cœur pour moi.

 

Au niveau des différents protagonistes, notre héroïne principale m’a posé quelques problèmes par rapport à son jeune âge au début du roman mais, par la suite, j’ai changé d’avis sur elle et je l’ai trouvé très attachante.

 

Mon personnage coup de cœur est Christopher qui m’a fait littéralement craquer.

Quant à la mère d’Elisabeth, ce qui m’a beaucoup plus chez elle, c’est son côté mystérieux.

 

En bref, j’ai passé un bon moment avec ce court roman et, si vous aimez les univers oppressants remplis de secrets, je ne peux que vous conseiller de le découvrir. 

 

Je tiens à remercier le forum Book-Urban et les Editions du Petit Caveau pour cette belle découverte.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Arthus Bayard & les maîtres du temps de Laurent Bettoni

Publié le par isa1977

"Arthus avait-il bien entendu. Sherlock Holmes en personne allait l'aider à résoudre une enquête. Trop la classe!"

Arthus, 14 ans, se découvre un jour l'incroyable don de voyager dans le passé. Problème numéro un: il ne décide ni de l'heure de départ ni de la date d'arrivée. Problème numéro deux: il ignore tout de ce qu'il est censé accomplir à une époque qui n'est pas le sienne. Problème numéro trois: lorsqu'il devine quelle est sa mission, il ne sait comment s'en dépêtrer.

Pourtant, accompagné de sa meilleure amie, Lalie la râleuse, de la gouvernante, Lorrena la bagarreuse, et de l'homme à tout faire, Tomaso, le froussard, il n'a pas une minute à perdre. En vingt-quatre-heures chrono, la drôle d'équipe, quise retrouve propulsée au début du XXéme siècle, doit combattre quatre individus de la pire espèce et déjouer les plans de Chronos, maître du temps et de la destinée dont il détourne le cours à son profit.

Et quand la situation semble désepérée... elle peut devenir encore pire!

Qu'est-ce que j'en pense?

Quand Audrey de LP Conseil m’a proposé de découvrir ce roman, j’ai tout de suite accepté car j’ai été conquise par son résumé et je voulais en savoir plus sur Arthus et sur ces fameux maîtres du temps.

Il faut dire que le titre très mystérieux est également très tentant. Quant à la couverture, elle reflète à merveille l’histoire et nous donne aussi envie d’en savoir plus.

 

J’attendais beaucoup de ce livre car j’étais très tentée par cette histoire de voyage dans le temps et je dois dire que l’auteur ne m’a pas déçue car j’ai passé un excellent moment. J'ai été conquise par l’écriture de Laurent Bettoni qui est fluide, drôle et très accrocheuse. Il a su mélanger suspense et humour avec beaucoup de brio.

 

Quel bonheur de suivre nos quatre aventuriers et de voyager avec eux dans le temps. Ils sont vraiment très bien imaginés et on n’a aucune difficulté à se plonger dans leur peau. Les descriptions sont également très agréables, on peut se représenter les lieux très facilement.

Au niveau de nos quatre protagonistes, ils ont tous un caractère bien différent et c’est ce qui fait la force de ce roman.

Arthus est un garçon intelligent et assez calme tandis que Lalie est une fille assez râleuse. J’ai beaucoup apprécié l’amitié/ amour/fratrie qui les lie.

Loreena et Tomaso font également un duo très intéressant car Loreena a un côté fonceur que j’ai adoré et Tomaso est tout le contraire, il est très peureux et il se met à trembler au moindre bruit.

 

Il faut que je vous parle de la fin car j’ai été très agréablement surprise par les révélations finales à aucun moment au cours de mon avancée dans le roman, je n’y ai pensé. Les dernières pages laissent également présager, je l’espère, un tome 2 que j’ai hâte de découvrir.

 

En bref, ce roman est un coup de cœur que je vous recommande vivement si vous aimez les voyages dans le temps.

 

Je tiens à remercier Audrey de LP Conseils ainsi que les Editions Don Quichotte pour m'avoir permis de découvrir cette petite merveille.

Partager cet article

Repost 0

Luxuria, tome 1 (Frédérique de Keyzer)

Publié le par isa1977

Quand je pense que je m’étais juré de ne jamais fréquenter les démons !

Non contents de m’embaucher, sans trop me laisser le choix d’ailleurs, dans l’un des établissements où ils ont l’habitude de côtoyer mes semblables (et pas pour discuter art ou littérature), les voilà qui essayaient de me faire croire que le salut de l’humanité et l’équilibre de leur monde reposaient sur mes épaules !
Pire, il paraîtrait que j’étais responsable de la menace pesant sur nous tous.
J’avais peut-être une part de responsabilité dans tout ceci, et n’étais pas mauvaise au point de refuser de réparer le mal que j’avais pu faire. Mais était-ce une raison pour me coller dans les pattes de ces démons dangereusement divins et diaboliquement beaux menaçant notamment de me révéler à moi-même ?

 

Qu'est-ce que j'en pense?

Quand les Editions La Bourdonnaye m’ont proposé de découvrir ce premier tome, je n’ai pas hésité un instant car j’étais très attirée par sa magnifique couverture et son résumé très alléchant.

J’ai été conquise par ce premier tome et par l’écriture fluide et entrainante de Frédérique De Keyzer.

 

Une fois la première page tournée, j’ai eu beaucoup de difficulté à reposer ce roman tellement j’étais happée par l’histoire. C’est un plaisir de découvrir cet univers où démons et humains cohabitent.

 

Quel bonheur également d’entrer directement dans la vie de Slaine, on ne peut que s’attacher à notre héroïne qui nous fait passer du rire à l’inquiétude. Dès le départ, on suit ses péripéties et, à aucun moment on ne va s’ennuyer en sa compagnie tellement sa vie est faite de rebondissements et de révélations. J’ai aimé ce côté girouette qu’on peut percevoir chez Slaine.

 

Il y a beaucoup de scènes érotiques mais elles ne m’ont pas du tout dérangée, je les ai trouvées tout à fait normales et très bien intégrées à l’histoire.

L'auteure a su mélanger le sexe et le côté paranormal de ce roman avec beaucoup de talent.

L’univers du Luxuria est très bien décrit et on peut s’imaginer les décors sans aucun souci.

 

Au niveau des protagonistes, comme ils sont peu nombreux, on les connaît très bien en arrivant à la fin de ce premier tome.

Mon préféré est Téli car j’ai adoré son histoire et son côté mystérieux et j’espère le retrouver dans le tome 2.

Ensuite, vient Terry qui est un humain très intéressant et très attaché à un de nos démons.

 

Quant à nos deux démons, j’ai d’abord eu une préférence pour Sio car, au départ, je l’ai trouvé séduisant mais en avançant dans l’histoire j’ai trouvé son comportement très agaçant.

Mon préféré des deux est donc Voan qu’on apprend à connaître un peu à la fois mais qui garde une part de mystère. Et oui, les personnages mystérieux me font à chaque fois craquer.

 

En bref, j’ai été conquise par cette romance paranormale et par ses personnages très charismatiques et je n’ai qu’une hâte, me jeter sur le tome 2.

 

Je tiens à remercier les Editions La Bourdonnaye pour cette agréable découverte.

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>